Pour bien comprendre les images qui suivent il nous faut d'abord vous indiquer une règle élémentaire du métier de grutier qui va donner tout son sens à notre démo photo:

La flèche d'une grue constitue une surface importante, et comme la voile d'un bateau, elle peut être soumise à l'action du vent.

Selon l'intensité du vent, et la surface de la flêche qui y est exposée,  la force appliquée à la flêche peut être suffisamment importante pour entrainer le basculement de la grue.

Les grutiers ont donc pour consigne de toujours laisser leur grue libre en rotation en dehors des périodes de travail. Ce qui permet à la flêche de se laisser orienter par le vent, un peu comme une girouette et d'offrir ainsi un moins grande surface à son action. Le même phénomène est observable sur un bateau à l'ancre.

Les quatres clichés du panache de la centrale de Lucciana suivants ont été pris le samedi 23 juillet entre 14h et 18h30. Samedi, les grutiers étant en congés, les grues ont donc été laissées libres en rotation....leurs flêches se sont naturellement alignées dans la direction et le sens des vents dominants.

Sur ces clichés, on peut constater que la flêche des 2 grues désigne nettement le côté opposé à la mer....

..ci-dessous, le panache va nettement vers l'intérieur des terres

 

....depuis la gare de Casamozza, on constate également que le panache va vers les terres.

 

Alors,

à votre avis,

il se dirige vraiment vers la mer le panache de la centrale de Lucciana?