Selon le combustible utilisé, les additifs qu'il contient, ou la phase de la combustion qui est en cours, le panache de "fumées" d'une centrale thermique peut apparaître blanc et de fait nous paraître relativement inoffensif.

Rendre le panache de ces fumées dites "émissions gazeuses" de moins en moins repérable par la population est effectivement très intéressant pour un opérateur:

Cela tranquilise la population!

Pour autant, le nombre et la dangerosité des microparticules contenues dans le panache n'a pas diminué.

Lorsqu'elles sont présentes en très grande quantité dans l'atmosphère que nous respirons, ces particules de toute petite taille 10 µm, voir 2,5 µm, ont une particularité qui permet de les mettre en évidence.

Les microparticules réflechissent......la lumière! 

Pour les mettre en évidence, Il suffit donc de surexposer et de contraster la photo d'un beau panache blanc.....pour mettre en évidence ce que nos yeux, contrairement à nos poumons, ne voient pas.

C'est d'ailleurs un peu comme cela que nous pouvons voir une constellation d'étoiles, ou la voie lactée!

Bien avant le papa de Z..., Henri  IV avait tout compris: "Ralliez vous à mon panache blanc".

Et sous l'action du vent d'ouest dominant, la voie lactée arrive majoritairement là:

Le préfet avait sans doute raison: les régionaux de l'étape fument beaucoup plus que les outsiders.

Encore un coup d'Henri deux navires?

Ils en redemandent :  Une nouvelle centrale à gaz en Bretagne