Ca y est elle fonctionne la première centrale hybride solaire-gaz

Ci-dessous dispersion dans la vallée de la Gravona. A droite, noyée dans dans un halo jaune orange, Ajaccio.

Selon deux experts du FMI, l'abondance de la ressource en gaz de schiste, notamment aux USA, découple progressivement le prix du gaz naturel de celui du pétrole.

Vers la Confina, toujours le 26.06.2011 à 18h29...un test pour les capteurs de microparticules

Autre test, les 500 kg de microparticules émises dans la zone industrielle du Vazzio

un panache à l'aspect très différent selon l'endroit de la prise de vue

Une pollution particulaire que les capteurs ne détectent pas, que nos yeux ne voient pas, mais que nos poumons stockent

Et le lendemain ça recommence....

Selon FERRARI en 2000 la qualité de l'air était déjà très bonne, et la dispersion des "fumées" s'opère très bien.....

Ci dessous, les clichés pris par Philippe M depuis Bastelicaccia le 27.06.2011 à 20h45 nous permettent de visualiser ces deux caractéristiques en ce qui concerne les 500 tonnes de microparticules émises chaque année ...

La photo suivante ressemblerait à une pollution à l'ozone....reste à savoir si elle purement d'importation et due à la chaleur, ou si la contribution locale de la centrale, des bateaux, des avions et du trafic routier y contribue....

la même vue de la vallée de la Gravona.... à quelques minutes d'intervalle.....20h50

avec la contribution manifeste du Vazzio depuis U Ricantu, 20h55,

 

Mais pas de mesure d'alerte, ça a du être bénin, même pour les sportifs qui évoluaient dans la "zone".

Au Japon aussi, tout est sous contrôle........un français qui vit au pays du soleil levant explique la situation