Association Aria linda

jeudi 30 juin 2011

De la réflexion jaillit la lumière........

Selon le combustible utilisé, les additifs qu'il contient, ou la phase de la combustion qui est en cours, le panache de "fumées" d'une centrale thermique peut apparaître blanc et de fait nous paraître relativement inoffensif.

Rendre le panache de ces fumées dites "émissions gazeuses" de moins en moins repérable par la population est effectivement très intéressant pour un opérateur:

Cela tranquilise la population!

Pour autant, le nombre et la dangerosité des microparticules contenues dans le panache n'a pas diminué.

Lorsqu'elles sont présentes en très grande quantité dans l'atmosphère que nous respirons, ces particules de toute petite taille 10 µm, voir 2,5 µm, ont une particularité qui permet de les mettre en évidence.

Les microparticules réflechissent......la lumière! 

Pour les mettre en évidence, Il suffit donc de surexposer et de contraster la photo d'un beau panache blanc.....pour mettre en évidence ce que nos yeux, contrairement à nos poumons, ne voient pas.

C'est d'ailleurs un peu comme cela que nous pouvons voir une constellation d'étoiles, ou la voie lactée!

Bien avant le papa de Z..., Henri  IV avait tout compris: "Ralliez vous à mon panache blanc".

Et sous l'action du vent d'ouest dominant, la voie lactée arrive majoritairement là:

Le préfet avait sans doute raison: les régionaux de l'étape fument beaucoup plus que les outsiders.

Encore un coup d'Henri deux navires?

Ils en redemandent :  Une nouvelle centrale à gaz en Bretagne

 

Photo avec cible: photosensible!

Ce mercredi 29 juin 2011 les navires ont été un peu plus respecteux que d'habitude, les machines ont été arrêtées très rapidement après l'amarrage.

Côté Vazzio, une chaudière en échappement libre

Là deux moteurs et une chaudière...... Les conduits des chaudières semblent séparés des conduits moteurs...donc pas de catalyse?

Il y a bien trois moteurs......

Pour satisfaire à "nos besoins" il faudrait démarrer et arrêter les moteurs assez souvent.

Vous pensez chauffage et satisfaction de "nos besoins" hivernaux? Jettez donc un oeil au tableau ci-dessous:

La fréquence des démarrages+arrêts semble bien augmenter parallèlement à l'élevation des températures. Sous le manteau les professionnels de la restauration se félicitent déjà d'un très bon mois de juin 2011. 

Le corollaire c'est l'émission de 500 kg de microparticules, en moyenne, par jour. On peut presque imaginer qu'il y a des jours en hiver à 200 kg et des jours en été à 800 kg.

 Ci-dessous les impressionnantes photos prises par Simon le 27 juin 2011 depuis la rive sud

 

Et l'inévitable question sur l'origine de ces curieux nuages

 

On pourrait questionner les services de la météo locale.......A moins que Qualitair Corse ne nous trouve une explication.

__________ 

Un petit quiz pour terminer:

je suis réputé être à la retraite,

je me comporte comme un nuage,

j'habite à l'ouest d'une cité impériale,

j'ai été un peu bavard dans un reportage,

mon employeur me verse un petit salaire de 10788 € 

 

Qui suis-je?

 

 

mercredi 29 juin 2011

Marché SPOT: doutes sur les contrats à 8 milliards de m3/an à 5 mois de la décision sur l'avenir du GALSI.

Les émissions polluantes du navire qui fume ci-dessous sont elles aussi concentrées que celles de la centrale du Vazzio?

La puissance installée la centrale thermique est bien supérieure à la motorisation d'un navire, par contre la centrale est théoriquement "dépolluée"......sauf pour l'émission de microparticules.

Selon un article en ligne, chez SONATRACH, on s'interrogerait sur l'opportunité des investissements à 8 milliards de m3.........Et comme SONATRACH a dans ses cartons le projet GALSI qui est justement prévu pour délivrer 8 milliards de m3 par an...............

« Il faut 3 à 5 milliards de dollars d’investissements dans la chaine gazière pour assurer un volume d’exportation de 8 milliards de mètres cubes par an. Pour que le producteur investisse dans cette chaine, il faut qu’il soit certain de la rentabilité de son projet. Cela devient moins évident avec les contrats spots ». L'article intégral signalé par Bastien.

 

28.06.2011, un bien joli voilier entre dans le golf ....sans voile......sans doute à cause de l'interdiction du port!

A 11h51 on remet ça......

.....au départ, le panache hésite....

....puis il prend la direction de la ville...

Puis dans l'axe du golf, le vent à dominante Ouest prend le dessus

Tout comme au Vazzio

C'est tout à fait ce que disait FERRARI !

dimanche 26 juin 2011

La bonne qualité de l'air en images, à défaut de capteurs.......

 

Ca y est elle fonctionne la première centrale hybride solaire-gaz

Ci-dessous dispersion dans la vallée de la Gravona. A droite, noyée dans dans un halo jaune orange, Ajaccio.

Selon deux experts du FMI, l'abondance de la ressource en gaz de schiste, notamment aux USA, découple progressivement le prix du gaz naturel de celui du pétrole.

Vers la Confina, toujours le 26.06.2011 à 18h29...un test pour les capteurs de microparticules

Autre test, les 500 kg de microparticules émises dans la zone industrielle du Vazzio

un panache à l'aspect très différent selon l'endroit de la prise de vue

Une pollution particulaire que les capteurs ne détectent pas, que nos yeux ne voient pas, mais que nos poumons stockent

Et le lendemain ça recommence....

Selon FERRARI en 2000 la qualité de l'air était déjà très bonne, et la dispersion des "fumées" s'opère très bien.....

Ci dessous, les clichés pris par Philippe M depuis Bastelicaccia le 27.06.2011 à 20h45 nous permettent de visualiser ces deux caractéristiques en ce qui concerne les 500 tonnes de microparticules émises chaque année ...

La photo suivante ressemblerait à une pollution à l'ozone....reste à savoir si elle purement d'importation et due à la chaleur, ou si la contribution locale de la centrale, des bateaux, des avions et du trafic routier y contribue....

la même vue de la vallée de la Gravona.... à quelques minutes d'intervalle.....20h50

avec la contribution manifeste du Vazzio depuis U Ricantu, 20h55,

 

Mais pas de mesure d'alerte, ça a du être bénin, même pour les sportifs qui évoluaient dans la "zone".

Au Japon aussi, tout est sous contrôle........un français qui vit au pays du soleil levant explique la situation

 

 

samedi 25 juin 2011

FERRARI répond que la qualité de l'air en Corse est très bonne, la dispersion des fumées s'opérant très bien.

 Ci-dessous un feu sur les hauteurs d'Ajaccio le 22 juin 2011 pris à 20h50

Dans le port d'Ajaccio, le jour même où s'organise la prochaine DSP....

...d'après notre quotidien régional, personne ne semble avoir évoqué la qualité de l'air au cours de l'exercice de dépeçage de la DSP...

...dans les collines du Vazzio un autre feu devrait exciter le capteur de la cabine de mesures mobile provisoirement intallée à d'Aspretto.....où il ne devrait pas y avoir trop de problème..... puisque la cabine est à l'ouest des cheminées!

 

 

Non, pas de problème pour le représentant d'EDF qui intervenait le 5 octobre 2000, devant le Conseil Supérieur des Installations Classées, en vue d'obtenir une dérogation pour que les centrales de Corse puissent émettre davantage de dioxydes d'azotes que celles du continent.

FERRARI répond que la qualité de l'air en Corse est très bonne, la dispersion des fumées s'opérant très bien.

A cette époque, EDF qui assurait encore dans le cadre de ses obligations la mesure de la qualité de l'air autour des centrales, n'avait pas encore cédé ses moyens de mesure à Qualitair Corse. La cession n'interviendra qu'en 2006....

Aujourd'hui, alors que l'ensemble des mesures obligatoires pour EDF ne se retouvent plus dans le dispositif de mesure de Qualitair, le financement du remplacement des moyens et matériels de mesure pose problème.

 ....Mais si la qualité de l'air était très bonne en Corse en 2000, elle doit être excellente aujourd'hui!

De même en ce qui concerne l'ozone.....alors que c'est mauvais partout en Europe

En fait, la France ne remplit pas son contrat.

 

Idem en Corse où le financement des moyens et matériels de mesure de la qualité de l'air pose problème.....Même lorsqu'il s'agit des mesures qui font partie des obligations des l'industriels pollueurs. Tous ne versent pas de contribution à Qualitair Corse, certains *n'assistent même pas aux réunions  ....mais quand il s'agit de dépecer la DSP transport.... ils sont là!

*(et comme ils sont du même collège, c'est pratique..... ils donnent leurs pouvoirs à EDF)

Du coup, pour respecter l'équilibre au tiers entre les financeurs (Etat, Collectivités, Industriels) le budget est globalement tiré vers le bas alors que le niveau d'exigences pour répondre à la directive CE 2008-50 augmente.

 

Merci à Jean Paul L pour ces clichés.

Dernière minute: Aria Linda vient de décrocher l'AOC "photos fraiches de moins de 48 h". Faut dire qu'il y a de quoi faire dans l'île.....A quand la DSP?

 

jeudi 23 juin 2011

Vazzio: un nouvel arrêté....avec capteur PM 10?

Dans la matinée du 21 juin 2011, petite mise en bouche....

.....10h24, on passe aux choses sérieuses.....le panache file au Nord-Est...

....au Nord-Est........ la vallée de la Gravona.....

...où il n'y a plus de capteur de microparticules PM 10 depuis fin 2006.......Une vallée où la dispersion est très particulière...ci-dessous Bastelicaccia et le secteur des Budiccie, en matinée...

Dans la matinée du 22 juin 2011...ça recommence......respirer régulièrement de petites quantités de microparticules, chargées de métaux lourds, est fatal pour nos organismes........c'est la dose régulière qui fait le poison..

.......encore faudrait-il qu'on en prenne la mesure avec de bons outils, biens situés.

Ci-dessous, encore un exemple illustré de ce que sera la dispersion des polluants à Bastelicaccia avec la photo de Philippe M prise à 20h42' hier soir depuis les hauteurs de la dite commune.

Depuis son poste d'observation Philippe a également pu saisir le panache du Vazzio

Agrandissons la photo et donnons nous une échelle très approximative (Jacques Thierry va encore pouvoir nous traiter d'amateurs!) pour essayer de comprendre à quelle hauteur le panache se couche:

en attribuant environ 10 m à la partie "blanche" située entre les deux bandes rouges peintes sur chaque cheminée qui mesure 80 de hauteur, et en reportant cette hauteur comme échelle, on peut en déduire, à l'instant de la photo, que le panache se couche entre 120 m et 170 m au dessus des cheminées.

Donc entre 200 et 250 m au dessus du sol.......et à partir de là, emprisonnées sous le "couvercle thermique" qui sévit dans la vallée les particules véhiculées par le panache commencent leur chute vers le sol.

Les plus lourdes retombant plus rapidement se déposent dans le proche environnement, et les plus légères un peu plus loin.

Cette centrale au fioul lourd va encore au moins tourner jusqu'en 2016.

Alors Monsieur le Secrétaire Général, après vous avoir remercié d'avoir accepté ma participation au CODERST aux côtés de la représentante du GARDE, je vous remercie de prendre très au sérieux le seul vote négatif (il a été émis par le GARDE) contre ce projet d'arrêté....Ce vote est motivé par une raison qui nous semble plus que recevable: l'impact sanitaire des microparticules qui a été clairement évoqué par le représentant de l'ARS, l'Agence Régionale de la Santé.

Comme je l'ai indiqué à quatre occasions, ainsi que le signale l'EPRTR, dans un périmètre de 25 km², situé au Nord-Est de la centrale du Vazzio, qui a généré en 2008,  36 tonnes de microparticules, la remise en place du capteur de microparticules PM 10 qui mesurait la qualité de l'air dans le cadre des obligations d'EDF est incontournable.

La remise en place de ce moyen de mesure, qui est une obligation de l'exploitant de la centrale, est le préalable indispensable à la procédure d'alerte envisagée dans le "secteur industriel" de mesure de la qualité de l'air.  

Dernière minute: Comme son PDG l'avait annoncé, EDF réfléchirait sérieusement au plan B (GNL) pour alimenter les futures centrales de Corse, même si le plan A (Cyrénée) reste la solution privilégiée....si le GALSI se réalise...réponse à l'automne

_________

Parce que sa combustion ne génère pas de microparticules, le gaz naturel aura un moindre impact sur notre santé que le fioul lourd.

Mais si son utilisation n'est pas sans conséquences en matière de production de GES, les gaz à effet de serre, il faut cependant en relativiser la gravité. Même si l'impact de son utilisation accrue sur l'élevation de la température de la planète sera significatif, il sera à priori moins dévastateur qu'un de ces accidents nucléaires civils comme FUKUSHIMA.

Bien évidemment, la moins mauvaise solution pour la Corse est la transition vers le renouvelable en tant qu'énergie de base. C'est l'autosuffisance énergétique évoquée par Maria GUIDICELLI.  Mettons là en oeuvre.

 

 

lundi 20 juin 2011

Mais que fait la police...

...du port? 

La matinée du 20 juin 2011 y a été assez animée....

Sur les ports, l'autorité de police appartient au Président de l'Excutif.....nous lui avons demandé audience....sa réponse se fait attendre......

Quelques fumeroles à deux .....

puis à 3....

une bonne qualité de l'air...

cerise sur le gateau.... la certification ISO 14001

Dans l'après midi côté Vazzio, on à l'air de jouer petits bras....

Mais à y regarder de plus près.....on assure les 500 kg de microparticules par jour et la bonne dispersion des polluants....

_________

Ouf!  Le décret relatif aux schémas régionaux du climat, de l'air et de l'énergie (SRCAE) vient de paraître au Journal officiel du 18 juin.

_________

Un plaisancier du port Charles ORNANO nous a envoyé son coup de gueule:

ALERTE…ALERTE…ALERTE…

 DES ARMES CHIMIQUES UTILISEES SUR AJACCIO…

 Pas par Khadafi mais par la Chambre de Commerce

Juin 2011

  

En moyenne 2 cargos ou ferries et 2 navires de croisière amarrés au port de commerce d’Ajaccio déversent sur le golfe d’Ajaccio des volumes importants de fumées toxiques, essentiellement pendant les manœuvres d’accostage et de départ.

Ce sont d’épais nuages parfois irrespirables qui poussés par les brises dominantes s’abattent sur le fond du golfe, vers le port de plaisance Charles Ornano, le plus lourdement touché, puis vers les quartiers situés au fond du golfe.

Pour exemple, les ponts des bateaux de plaisance sont couverts de taches grasses, dues aux retombées de ces émanations. Seuls des détergents puissants peuvent les éliminer – IMAGINONS CE QUE CELA VEUT DIRE POUR NOS POUMONS  qui eux ne peuvent être passés au dégraissant.

Il est fréquent d’avoir lors de ces retombées des sensations d’étouffement, de brûlures au yeux, d’irritation des poumons.

C’est mettre en danger une partie importante de la population Ajaccienne.

Doit on attendre des statistiques de mortalité accrue et un procès pour négligence avant de prendre les mesures nécessaires pour limiter la toxicité des rejets (contrôle des fuels utilisés) et leur volume (interdiction de faire tourner les machines à l’arrêt, l’alimentation électrique pouvant être fournie du quai). On peut également se poser la question du bien fondé de la localisation d’un port de commerce en plein centre ville…

dimanche 19 juin 2011

85 % de renouvelable en 2050, c'est possible!

Monsieur le sinistre, ne fuyez pas ......85 % de renouvelable en 2050, c'est possible!

Mon cher Jacques Thierry, en nous excusant par avance de n'être ni de la race des "hommes de l'art", ni de celle des "porteurs d'eau", pourriez-vous sur la photo ci-dessous nous désigner les différents capteurs présents au sortir de la cheminée ci-dessous?

Même question, mon cher Jacques-Thierry, avec nos plus plates excuses renouvelées pour la deuxième cheminée ci-dessous?

 

Au fait, depuis que votre porteur d'eau favori est parti couler une retraite paisible, route des Sanguinaires, à qui donc revient l'insigne honneur d'étancher votre soif?

 

Depuis la route des Sanguinaires, on souffre en effet beaucoup moins de la pollution au soufre...

 

....que les navires déversent chaque jour sur la cité impériale.....où il n'y a plus de capteur pour surveiller ce polluant.....

Le dit capteur est en poste à Bastia, faut bien faire des économies! Vous voyez mon cher Jacques Thierry, que les choses évoluent en matière de surveillance de la qualité de l'air!

Les choses évoluent d'ailleurs dans tous les domaines! On a vu hier un syndicaliste de vos effectifs dans un rôle pour lui inhabituel......il défendait la santé à la manifestation régionale à Ajaccio!

Loin de Lucciana,....."loin des yeux, loin du coeur...et des poumons"

Il n'y a guère plus que le Président de l'Executif pour ne pas répondre à notre demande d'audience, et à notre relance à ses services, pour évoquer son pouvoir de police dans les grands ports de l'ile où les responsables des services rencontrés se sont tous déclarés incompétents. 

Pardon à ceux qu'on a dérangés en plein boulot alors qu'ils étaient débordés par la surveillance des courts de Roland Garros! Le bruit des balles est absolument insoutenable, ça les empèche même d'entendre les bateaux en carenage dans le port d'Ajaccio.

vendredi 17 juin 2011

Un p'tit coin d'paradis.........?

Il y a le ciel, le soleil et la mer.....

Une destination ensoleillée où tout y est prévu pour votre bien être .......

cerise sur le gâteau, loin de Tchernobyl et de Fukushima, la qualité de l'air y est toujours bonne......

Un parfum d'exotisme..........Bien qu'il soit depuis longtemps prohibé dans les pays civilisés, dans cette petite ile de rève on pratique encore le boucanage.......

Non vous ne révez pas! Cette montagne dans la mer est idéalement située à seulement quelques heures de Paris.

 

Souriez...., vous êtes dans une zone non interconnectée à une métropole, une ZNI.

 

Ouf, inspirez, expirez....vous êtes à Ajaccio !

Ici, les projets de Développement Durable ne manquent pas.....d'ailleurs l'un des plus grands projets portuaires côté Haute Corse,  mariage de la tradition et de la modernité, porte le joli nom de CARBONITE.....!

Depuis 2005, le bon sens des décideurs locaux a ici imposé le choix du non nucléaire, pour raisons économiques, et du renouvelable.

C'est à cette époque que l'option énergétique, résolument novatrice, "moteurs diesel propres" s'est imposée comme une évidence parmi les meilleures techniques disponibles.  

  

jeudi 16 juin 2011

LES PARTICULES FINES FONT PERDRE DES ANNEES DE VIE

Notre administrateur Jean Paul a relevé sur le Science & Vie de mai 2011 un article intitulé :

LES PARTICULES FINES FONT PERDRE DES ANNEES DE VIE.

L'article fait référence à l'une des plus récentes études sur l'impact sanitaire de la pollution particulaire: nom de code APHEKOM.

Bien évidement, Aria Linda vous invite à essayer de vous faire votre propre idée sur l'impact de la pollution particulaire (PM 10 et PM 2,5) telle vous la subissez déjà au plan local à partir des informations que vous pourriez trouver sur le site de Qualitair Corse.

Si l'étude attribue au trafic routier l'essentiel des émissions particulaires pour les villes étudiées, la situation de la Corse, notamment des agglomérations autour d'Ajaccio et de Bastia doit cependant être appréciée avec une nuance de taille. Ces deux agglos ont en effet une regrettable caractéristique commune qui est d'être impactées par les émissions de centrales alimentées au fioul lourd.

Deux études comparatives sur l'impact comparé fioul lourd/fioul léger devrait rendre leurs conclusions dans les jours prochains . L'une menée par EDF à la demande du gouvernement, l'autre menée par la CTC qui s'est assuré les services du bureau d'étude IED.

Philippe M, depuis Bastelicaccia, garde l'oeil sur la bonne qualité de l'air du pays Ajaccien

la pollution c'est du matin au soir, et du soir au matin....

.... ailleurs, il y a donc des villes où on la remarque ! 

Passons aux métiers verts, ça crée de l'emploi.

mercredi 15 juin 2011

Horizon 21......vu d'Ajaccio.....c'est loin!

Merci à Philippe M pour ces clichés.

Monsieur le Président de l'Exécutif, 

nous attendons votre réponse à notre demande d'audience pour évoquer ces pollutions par les navires, dans le cadre de vos pouvoirs de police au niveau portuaire.

images réalisées depuis Bastelicaccia

d'où la pollution qui impacte la ville impériale ne passe pas inaperçue.

Une problématique évoquée sur les ondes de RCFM au micro de Jérôme SUSINI

Le Développement Durable c'est simple .... il ne faut plus hypothéquer l'avenir des générations futures 

et préserver la biodiversité.....

14 juin 2011 arrivée à Ajaccio vers 7h10'

7h15' vite au poste, bien en vue depuis la place Abbatucci

9h35' on fait mouvement

le panache s'étale vers la ville

on quitte enfin le port...

pas du tout, plus d'une heure plus tard on est toujours là...au moteur

Et dans la série je consomme pour rien:

 

Ajaccio 17h51' et 18h05'..... Tonton, éteins l'éclairage public, au Vazzio ça pollue pour rien.

samedi 11 juin 2011

Monsieur le Préfet, il y a peut-être un risque pour la santé de la population?

En Corse, il est très difficile de se faire une idée de la diffusion de la pollution sur le site de l'association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air en Corse.

Une situation qui perdure malgré plusieurs signalements à son Conseil d'Administration au sein duquel siègent les services de l'Etat, et les industriels. Des problèmes d'affichage en ligne qui seraient liés à de piètres prestations de sous-traitants en informatique. EDF qui siège au CA s'était même inquiété de cette forme de rétention de l'information. 

Alors voici E-PRTREuropean Pollutant Release and Transfer Register, outil mis à la disposition du grand public pour visualiser la pollution:

"Les cartes permettent au citoyen de localiser les rejets de polluants de l'air, leur permettant de zoomer dans leur propre voisinage. Ceci inclut les émissions d'oxyde d'azote (NOx), oxydes de soufre (SO²), ammonia (NH³) and micro-particules (PM10). Les cartes complètent les données existantes sur les émissions d'installations industrielles individuelles du registre E-PRTR (registre européen global des rejets et transferts de polluants)"

Les citoyens de la vallée de la Gravona l'avaient bien constaté, mais du côté de la mesure locale de la qualité de l'air on se faisait assez discret sur le sujet. La Carte PM 10 d'AJACCIO  ci-dessous est assez parlante.

On selectionne industrial release (émissions industrielles) puis PM10, et on zoom sur la Corse. la légende indique une grille de cellule de 5x5 km² pour des valeurs de 2008 disponibles en 2010.

Bien évidement, on relève que la précision se limite à la valeur moyenne exprimée pour l'année 2008 dans chaque surface de 25 km².

Ici dans le secteur orange, le mini thérorique est de 24 tonnes/25 km², le maximum pouvant atteindre 61,86 tonnes/25 km².

La valeur moyenne théorique [24 ; 61,86] est de 42,93 tonnes/25 km².

Si vous cliquez dans le rectangle orange, la valeur moyenne de 37 tonnes/25 km² s'affiche.

 

Sauf erreur de calcul, en 2008, les émissions industrielles de PM 10 dans la surface orange ont atteint chaque jour 4054,79 µg/m².

Une petite comparaison étonnante: pour la même année 2008 le registre français de émissions polluantes indique la valeur déclarée de 144 tonnes d'émission de PM10 à la centrale du Vazzio.................. Sauf erreur (encore), ça fait pile 0,000 001 % des émission par m² par an dans la surface orange.

En admettant que le mini est bien à 24, on peut en déduire que la valeur maxi réelle dans la surface orange atteint au moins 50 tonnes/25 km².

Selon le registre français de émissions polluantes, la centrale du Vazzio est le seul émetteur de PM 10 pour la Corse du sud:

Donc pas d'autres sources en PM 10, en Corse du Sud en 2008

Il y a peut-être des citoyens vivant à l'intérieur de ce rectangle orange qui sont exposés au delà de la valeur limite.....pour la protection de leur santé.

Pour le savoir, il resterait à comparer ces valeurs d'émissions industrielles de PM 10 aux "valeurs limites pour la protection de la santé humaine"  : 40 µg/m3  en valeur moyenne annuelle. (50 µg/m3 à ne pas dépasser + de 35 j/an)

            ___

Que se passe-t-il en Haute Corse?

Alors que du côté des officiels on affirme qu'à Lucciana, c'est bien connu: "toute la pollution va vers la merla réalité est toute autre puisque la Carte PM 10 de BASTIA  ci-dessous démontre que l’air pollué se dirige vers Bastia et non vers la mer.


  
 

Résultat de la comparaison entre les deux agglomérations capitales de la Corse:

Ajaccio plus polluée que Bastia,

et à Ajaccio, la santé des personnes

est davantage mise en danger.


--------

Commentant notre billet sur l'autosuffisance énergétique envisagée par la Conseillère Exécutive en charge de l'Energie devant les délégations de la Martinique, de la Gaudeloupe et de la Réunion, notre amie la Corneille de Tolla est revenue à tire d'aile nous rappeler que la loi devrait aussi s'appliquer à EDF/PEI....en Corse:

L'objectif de l'autosuffisance énergétique sur l'ile est certes très ambitieux, mais il faudrait déjà dans un premier temps que l'opérateur historique respecte l'article 3 de l’arrêté du 15 février 2010 en précisant enfin clairement pour la soit disant ZNI de Corse le nouveau taux admissible d'énergies non garanties sur le réseau insulaire.

Ce taux aurait du légalement être précisé avant le 1er janvier 2011, un petit retard de seulement 5 mois certainement du à la trop bonne volonté du gestionnaire du réseau de Corse.

textes.droit.org/JORF/201...

 

 

vendredi 10 juin 2011

Avenir énergétique de la Corse : MESTRALLET et/ou PROGLIO?

La question du jour : Quel dirigeant a dit.....

 "Le vrai débat, c'est de faire que nos centrales soient sûres et qu'on arrête avec ce terrorisme qui consiste à dire que tout développement, que toute croissance ou que toute création de richesse est en soi un mal"

Est-ce:

Jacques Thierry MONTI,  

Henri PROGLIO,

Jean-Louis BORLOO, 

Nicolas SARKOZY.

_______

Merci à Philippe M pour ces deux clichés pris vers 17h15, l'un alors qu'il était situé à un point d'observation côté CCA, l'autre alors qu'il était situé à un point d'observation côté ACA.

Ces deux clichés nous montrent que la perception que l'on a d'un panache est très différente selon où l'on se trouve.

.....il en va de même pour la sensation de terrorisme environnemental

Le bilan d'étape du Député Européen......

Lire la suite

jeudi 9 juin 2011

Corse: Tendre vers l'autosuffisance énergétique

C'est dans le cadre du programme Européen Europ'Act que les représentants élus, des techniciens de la Guadeloupe, Réunion et  Martinique, confrontent leurs expériences en matière d'énergies renouvelables avec celle de la Corse.

Cet après midi du 8.6.2011 de 14h30 à 19h30, Aria Linda et A Sentinella étaient invités à participer à un séminaire qui réunissait donc 4 îles considérées par EDF comme des ZNI, des zones non interconnectées......Un paradoxe puisque la Corse dispose effectivement de 2 interconnexions qui peuvent être sollicitées jusqu'à 40 % de nos besoins.

Nous avons participé à ces échanges très riches qui ont marqué la volonté des 4 îles, particulièrement liées aux combustibles fossiles, de faire front commun pour réduire de leur dépendance énergétique.

Moment fort et remarqué de sa présentation, Maria GUIDICELLI, Conseillère Territoriale en charge de l'Energie a évoqué l'ambition pour notre Région de "tendre vers l'autosuffisance énergétique".

Une ambition que nous partageons, et que nous soutiendrons.

Pour les associations, nous avons demandé à être mis en relation avec les associations des trois iles pour essayer de créer également un front commun de niveau associatif, et bien sur reparlé des STEP!

En bref, dans notre grise actualité en images ........

Lire la suite

mardi 7 juin 2011

Le projet Cyrénée pour se raccorder au projet GALSI....... ça ne va pas d'Urée!

Les Italiens veulent-ils vraiment du gaz Algérien?

Pas sur!

 

Mais alors, les Italiens veulent-ils vraiment du GALSI?

L'aviation civile sommée de réduire ses émissions de polluants : Elle resiste et menace.......ça nous rappelle un opérateur local!

 

En plus des "besoins" du Vazzio.....

il nous falloir aussi importer de l'urée pour les bateaux et les avions....

Quelle panique en perspective à l'appontement de Saint Joseph où il a déjà des embouteillages ......

Tiens, ni vu ni connu, une petite pollution du plan d'eau!

dimanche 5 juin 2011

Bientôt, encore plus près de chez vous......sur le site meilleur compromis

Bientôt près de chez vous, sur le site des Budiccie.....

Le rendu des garants montre que GRT Gaz, seul maitre d'oeuvre désigné par l'Etat (pas de plan B pour le remplacer en cas de défaillance)  ne semble pas encore vraiment décidé à construire Cyrénée.......pour alimenter la future centrale au gaz ........ qui sans gaz, pourra bien fonctionner au fioul lourd......comme la future centrale de Lucciana!

.....Il y a même des syndicalistes qui ont estimé qu'elles pouvaient bien "tourner à n'importe quoi et même à l'huile d'olive, pourvu qu'elles tournent"...

.........avec des cheminées qui crachent à 40 m d'altitude......

 

la commune de Bastelicaccia va engager un bras de fer......

.....à part la commune de Cuttoli Corticchiato qui a décidé d'organiser un référendum sur le risque sanitaire pour sa population, les autres collectivités de la basse vallée, majoritairement celles de la CAPA, et de la haute vallée ne semblent pas concernées par le phénomène 

 ....c'est bien connu depuis Tchernobyl........... la pollution respecte les limites administratives!

 

...avec des cheminées à moins de 40 m d'altitude en plein coeur de la citée impériale....

.....la commune d'Ajaccio, limitrophe du futur site de la centrale aurait bien  d'autres chats à fouetter.......va-t-elle également engager un bras de fer?

Lucciana, bien plus "alizée", n'a pas donné dans la polémique "stérile"...depuis que la centrale fonctionne....les gens sont bien habitués

La nouvelle centrale Vazzio Bis sera située à cheval sur deux terrains limitrophes des communes d'Ajacco et de Bastelicaccia.......

...bientôt près de chez vous, "plein pot", des sensations amplifiées...

 

                          Avant                                        Après

 

mercredi 1 juin 2011

Lucciana - Vazzio ...... l'éternel derby fioul lourd insulaire

Coté Vazzio, grâce à l'action des Associations, l'actuelle centrale est équipée pour réduire quelques polluants.

Selon les météorologues, le site actuel serait le moins mauvais compromis pour la dispersion des polluants.

Que penser de l'affirmation des précédents Préfets qui ont déclaré, sans aucune réelle étude préalable, le site de Bastelicaccia comme le meilleur compromis pour installer la future centrale?

Côté Lucciana, compte du peu de manifestations d'hostilité de la population à l'égard de la centrale, le directeur de la DRIRE a estimé qu'il n'était pas nécessaire d'imposer à EDF de réaliser la même opération de dépollution qu'au Vazzio.

C'est du moins ce qu'il dit en substance dans le film LUMIERE NOIRE.

Pour autant, tous les polluants n'ont pas été réduits puisque 500 kg de microparticules continuent d'être émis chaque jour par la centrale du Vazzio.....190 tonnes par an!

A Lucciana, malgré le flou très peu artistique, on peut constater que le panache ne va pas seulement vers la mer, comme le prétendent ceux qui présentent les études pour "informer" la population. 

Et la population est tellement bien informée qu'elle vient d'accepter très passivement que la future centrale, construite sur le même site, dans les mêmes conditions......... 

......soit encore autorisée par arrêté préfectoral, à fonctionner au fioul lourd.......sans réelle limitation de durée.

"Quand les choses sont bien présentées"...... comme aimait à le dire un précédent Préfet.

L'arbitre du match nous dit que dans les deux camps, la qualité de l'air est bonne. Du moins est-elle ainsi présentée!

Dans ce derby, côté sanitaire il n'y a que des perdants.

Le seul gagnant du derby: les bénéficiaires du marché annuel du fioul lourd....près de 200 millions d'euros!