La future centrale au gaz d'EDF à Martigues : 

 " D'un point de vue environnemental, la future centrale va permettre de diviser les émissions de CO2 par deux, celles d'oxydes d'azote par quatre et de supprimer les émissions de poussières, d'après les estimations d'EDF."

"La première unité dite de "cycle combiné gaz" devrait démarrer en novembre 2011 et la seconde à l'été 2012, pour une durée d'exploitation de 25 ans, tandis que parallèlement, la production de fioul cessera totalement en février 2012. ........... le nouvel outil, "plus flexible", mettra quatre à cinq heures pour atteindre sa capacité totale, contre huit actuellement."

Et les différences de traitement entre Corses et hexagonaux ne s'arrêtent pas là. La hauteur de l'actuelle cheminée de la centrale de Martigues est de 147 m alors que celle de la centrale d'Ajaccio n'est que de 79 m.

Parrallelisme des situations, le discours de la DRIRE n'est pas le même à Lucciana, où l'actuelle centrale n'est toujours pas dépolluée, et à Ajaccio.

En matière de dispersion des polluants le pire est donc à venir avec des cheminées de la future centrale d'Ajaccio-Bastelicaccia qui ne dépasseraient pas 40 m.

Ce serait donc ça l'utilité publique de la future centrale d'Ajaccio-Bastelicaccia: améliorer le remplissage des cabinets médicaux, des hôpitaux, des pharmacies........?

p

Le référendum en Sardaigne :

"Sei contrario all’installazione in Sardegna

di centrali nucleari e di siti

per lo stoccaggio di scorie radioattive

da esse residuate o preesistenti?" 

 

Infos ou intox................

Lire la suite