Robert PICOT | 20/04/2011 - 01H45

ACTUELLEMENT LE FRANCAIS MOYEN QUE JE SUIS NE VA PAS CHERCHER SON ELECTRICITE A LA SORTIE DE LA CENTRALE NUCLEAIRE.

Par contre je reçois à domicile une électricité à 80% d'origine nucléaire parait’ il et je la paye en moyenne annuelle 130 €/MWh et non 31€.Il sera très fort celui qui me démontrera qu'avec une marge déficitaire de 11€/par MWh pour les MWh éoliens et photovoltaïques qui représenteront 5 à 10 % de la production française en 2015 mon électricité devra augmenter de 30% soit 39€ par MWh.
Si par contre les retombées de Fukushima oblige EDF à augmenter ses prix du nucléaire de 30% cela représente une augmentation de 30% de 31€/MWh*80% soit environ 7.5€/MWh soit à peine 5% du prix de ma facture actuelle jusqu'en 2015.Le problème n'est donc ni dans le coût annoncé des conséquences de Fukushima, ni dans le coût des énergies renouvelables car si le prix de 42€ est insuffisant les projets destinés à augmenter la production française ne se feront pas. Dans ces conditions EDF risque de ne pas pouvoir fournir l'électricité nécessaire et une augmentation des prix verrait le jour du fait du déséquilibre entre l'offre et la demande. Alors, puisqu'on nous prend pour des billes, un conseil réduisez vos consommations électriques vous serrez gagnant sur tous les tableaux : EDF ne sera pas obliger d'investir dans des accroissements de capacité de production, le kWh augmentera moins et les Kwh consommés diminueront.

En fait l’enjeu semble être sur les MWh hydrauliques qui représentent plus de 10-12% de la production française, dont les concessions vont être renouvelée dans les prochaines années, dont les nouveaux concessionnaires seront rémunérés 42€ du MWh et dont les prix de revient sont bien connus d’EDF mais aussi de la CNR. Le prix des futurs projets est déjà fait et connu de tous les futurs participants : curieuse concurrence.
Alors dans le cadre de la transparence : quel est le prix de l’énergie électrique d’origine hydraulique? Chiche!

Préavis de grève à EDF