VICTOR-HUGO ESPINOSA
Ecoforum, militant


"Une chose qui me caractérise, c’est d’avoir une énergie presque incontrôlable qui me pousse à agir. Je dis parfois que j’ai une centrale nucléaire dans le derrière. Et ça, je le dois à la dictature de Pinochet. Avant d’être torturé et emprisonné, j’étais un «con moyen» qui ne s’intéressait pas à grand-chose à part à lui-même et aux filles. J’étais un clown, mais je n’avais aucune notion de la politique. En prison, je me suis rendu compte de la signification de la liberté. Une fois libre, je me suis dit à moi-même: «Mon petit con, désormais tu vas lutter partout où tu seras pour aider les gens qui souffrent, parce que maintenant tu ne peux pas dire que tu ne sais pas.»

O

Depuis, j’ai découvert qu’il existait une dictature plus grande encore que celle de Pinochet, et c’est celle de l’économie. La dictature de la croissance aveugle est en train de tuer la Terre – et nous avec. J’ai découvert un enjeu et une cause encore plus importante encore que l’humanisme, et c’est la Terre. Mais pour moi, la Terre est précieuse parce qu’il y a des hommes dessus. Je préfère donc parler d’« écologie » plutôt que d’« environnement » : l’écologie intègre la présence humaine."

 

Invitation presse :  La pollution de l’air en CORSE

Mardi 12 avril 2011

à 11 h à Ajaccio

Lieu : Grand café Napoléon, 10 cours Napoléon, Ajaccio

 

Victor Hugo Espinosa, président de l’association ECOFORUM milite en France, depuis 15 ans pour une bonne qualité de l’air et il vient de relayer récemment au niveau national l’information selon laquelle la France devrait payer à l’Union Européenne une astreinte journalière d’environ 300 000 € par jour pour non respect de la quantité de particules fines émises.

 

Victor Hugo Espinosa vous invite à une conférence de presse au cours de laquelle il présentera :

 

·        Les points noirs de la politique sur la pollution de l’air en CORSE

·        Les moyens de se protéger des particules fines en Corse

·        Le lancement du site « L’air et Moi » pour les enfants de 7 à 77 ans

Voici quelques points à améliorer en Corse :

 

·        Etablir une cartographie de la pollution urbaine sur Ajaccio et Bastia, qui aura comme objectif de connaitre la répartition de la pollution sur ces deux villes

·        Faire respecter et contrôler la réglementation concernant les émissions des bateaux

·        Faire respecter la loi sur les feux de déchets en particulier dans les zones d’activités où c’est une pratique courante

·        Evaluer les niveaux en pesticides notamment sur la plaine orientale, zone agricole principale de l’île

·        Analyser l’air intérieur dans les lieux publics / Prendre en compte systématiquement les problématiques locales (amiante environnementale, radon)

·         La communication : information, éducation et sensibilisation

Nous vous invitons aussi à assister à la présentation de « l’air et moi » où seront également invités enseignants  et parents,  afin qu’ils nous fassent part de leurs remarques et critiques pour améliorer et  compléter le diaporama destiné aux enfants. « L’air et moi » est un projet qui  a pour objectif de sensibiliser à la qualité de l’air : son importance,  les causes et les conséquences de sa pollution,  son contrôle, et les actions à mener pour améliorer sa qualité. www.lairetmoi.org