Depuis le 2 février 2010, quoi de neuf docteur C'est un peu le sens de la question posée par Camille De Rocca Serra au Préfet de Région.

Il a répondu sur Altafrequenza: Du Galsi au fromage tout y est passé .....

Pour ne pas troubler la trève des confiseurs le Collectif Régional Non aux Centrales au Fioul Lourd donnera une conférence de presse ce:

  Mardi 21 décembre 2010 à 10h00

 Si du côté des violences, il y a des hauts et débat......côté fioul lourd il y a sutout des bas:
 
 
Implantation de la future centrale thermique de la Corse du Sud
 
Le préfet de région a demandé aux maires des communes d'Ajaccio (6 bis) et de Bastelicaccia (6) de déclasser leurs terrains respectifs et limitrophes qui composent le site 6 ter censé "accueillir" la future centrale. (sur la carte en pj, la limite entre les deux communes est matérialisée par le tracé jaune - le tracé en pointillé rouges à gauche matérialise la ZNIEFF contigüe au futur site)
 
Interrogés par courrier sur leur positionnement, les Maires des deux Communes n'ont pas donné suite. La Commune d'Ajaccio, qui participe à Horizon 21, aurait prévu de valider le déclassement lors du CM du 20.12.2010.
 
Qualité de l'air
 
Lors de sa réunion du 14.12.2010, le conseil d'administration de Qualitair Corse a validé un plan de surveillance de la qualité de l'air, PSQA 2010-2015. 
 
Ce plan comporte, entre autre, deux zones d'ombre majeures. Depuis 2006, le dispositif de mesure spécifique de la qualité de l'air autour des centrales de Corse qui appartenait à EDF a été cédé par convention à Qualitair Corse (pj). Depuis, la traduction des obligations de mesure, au niveau quantitatif et qualitatif, ne se retrouve pas dans le réseau généraliste de Qualitair Corse. Interpellés depuis plusieurs réunions l'Etat et EDF, membres du CA, n'ont pu apporter aucune réponse.
 
 
GALSI - Risque fioul lourd
 
Malgré les annonces volontairement rassurantes du Préfet de Région à l'occasion du débat sur la violence, aucun indicateur n'est au vert pour la réalisation du GALSI et en vue l'alimentation des 2 centrales au gaz naturel.
 
La seule décision prise par l'Etat consiste à autoriser EDF par arrêté préfectoral à démarrer la centrale de Lucciana au fioul lourd et sans réelle limitation de durée.
 
Les inspecteurs de la mission IGF énergie en Corse du 8 au 10 ayant écarté, pour raisons économiques, la possibilité d'un démarrage au fioul léger en attendant le gaz naturel, il est difficile ne pas se demander si on n'est pas en train de nous installer dans la durée au fioul lourd.
 
Quant au plan C inventé pour garder de l'intérêt à Cyrénée, à savoir l'idée qu'à défaut de gaz Algérien, le gaz Russe pourrait alimenter la Corse, il est en totale opposition à l'idée européenne de départ pour le GALSI.:
Il s'agissait en effet pour l'Europe de se prémunir contre de nouveaux incidents de livraison de gaz d'origine Russe du fait de possibles conflits Russo-Ukrainiens!
 
La question.... 

Lire la suite