Vu la vague de froid qui traverse l'hexagone et les effets qu'elle génère en terme de rupture d'alimentation électrique sur la population et l'activité économique, nous allons  mettre au moins une bougie à l'église de notre paroisse!

Certains, alimentés par un "réseau métropolitain" (auquel la commission européenne de l'énergie a considéré que la Corse n'est pas interconnectée, pas plus qu'elle ne le serait au réseau européen malgré le dépassement des fameux 5 %) sont en effet coupés depuis plus de 3 jours sur un territoire où une douzaine de tranches nucléaires sur la cinquantaine existante seraient toujours indisponibles!

Nullement destinée à nous porter la lumière, cette bougie serait plutôt une invocation à ne pas réaliser les sarcasmes de nos détracteurs, ceux qui souhaitent voir perdurer l'utilisation du fioul lourd : "on va pas revenir à la bougie"  et donc à éviter que le ciel nous tombe sur la tête.

C'est à dire que la neige, et le froid
, comme en 2005, paralysent de nouveau l'île. Les oracles et leurs oiseaux de mauvais augures auraient vite d'en imputer la responsabilité aux associations.

La nouvelle forme de vie extraterrestre découverte sur la terre, enfin dans un lac, par les américains a de quoi rassurer ceux qui affirment que le *corollaire du développement c'est la pollution. * Voir Article 1 de la "convention pour la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement en Corse" co-signée le 7 octobre 2010 par le Préfet de Région et le Président de l'Exécutif.

L'ADN de la bactérie extraterrestre du lac Mono est en effet formé sur une base d'arsenic....... un lourd composant de la pollution issue de la combustion du fioul lourd!


Après l'autoroute Furiani-Furiani, c'est maintenant au tour de Cyrénée, de poursuivre son bonhomme de chemin de futur gazoduc Corso-Corse.