"... le GALSI .... un rève ...."

Après cet extrait du discours prononcé par le maire d'Ajaccio lors du débat publique sur Cyrénée, le 25 novembre 2010, les mauvaises nouvelles relayées par la presse font penser à la belle chanson du rossignol d'Ajaccio.

 

Energia, l'Europarlamento esclude il Galsi dalle opere prioritarie fino al 2030 ..... Si M. HUGON de GRT gaz et notre Conseillère Territoriale en charge de l'énergie ont besoin d'une traduction, c'est possible!

"Il metanodotto non si farà più" ..... Pour éviter de nous laisser entrainer dans le piège du fioul lourd, la Collectivité Territoriale de Corse doit se préparer à choisir entre les deux options qui maintiennent l'emploi local:

Garder l'option thermique en passant au GNL, si le GALSI ne se réalise pas.

Abandonner l'option thermique en passant au renouvelable.

___

A partir des données chiffrées disponibles sur plusieurs sites de production photovoltaïque existants, ou en cours de réalisation, on peut assez facilement arriver à une côte mal taillée:

Pour produire 120 MWc (l'équivalent d'une centrale thermique) à partir de panneaux photovoltaïques,

 il faudrait investir 400 M€,  et disposer de 300 *hectares répartis sur le territoire.

Le gros avantage c'est l'exploitation puisque le combustible est gratuit,

ça permet de miser sur le stockage au moyen des STEP.

Autre gros avantage: la pollution est proche de 0.

 

*Les toits d'immeubles sont autant de surfaces disponibles en milieu urbain près de l'utilisation et sans renforcement du réseau de transport.