Association Aria linda

lundi 29 novembre 2010

Pétrole de + en plus cher : 30% de la production des puits en service en 2010 aura disparu en 2020!

 

Lire la suite

samedi 27 novembre 2010

I Buggiardi......

Sur le site GALSI http://www.galsi.it/index.php, la mise en ligne de la dernière information n'est pas de prime fraicheur!

Elle date en effet du 30.06.2010. Et si vous cliquez sur les onglets qui permettent d'avoir l'accès en langue française vous pourrez constater que les transalpins négligent le relationnel avec l'hexagone depuis le 7.1.2010, tandis que les anglophones ont droit à plus d'égards au travers d'infos du 16.03.2010.

A côté de certains, Jean Louis BORLOO est un enfant de coeur! Son nez s'est allongé lorsqu'il a prétendu, au cours d'une interview réalisée lors du G8 à ROME, avoir rencontré ses homologues Algériens et les Italiens pour évoquer la réalisation du GALSI. Interrogés dans la foulée par Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD (Lumière Noire), les dits interlocuteurs ont affirmé qu'il n'en n'était rien.

Mais que dire du nez des officiels qui, durant la séance de débat publique qui s'est déroulée le 25 novembre 2010 à Ajaccio,  nous ont affirmé avoir des informations récentes sur l'avancement du projet de gazoduc à partir du site GALSI?

Dernière minute le 28.11.2010 à 19h15: un internaute nous signale que le planning GALSI fait état du lancement,
le 29.07.2010, des appels d'offres de pré-qualification pour la réalisation et la fourniture des 2 sections offshore du projet; Algérie-Sardaigne et Sardaigne-Toscane.  Merci internaute pour cette rectification. Ce n'est tout de même pas très récent.


Nous sommes au bord du gouffre et nous allons faire un grand pas en avant :

La continuité de l'action publique est assurée: les rapports
de la nouvelle mandature avec les associations sont aussi sincères qu'avec l'ancienne. Et ça se passe aussi bien avec les deux Maires qui convoitent la manne financière des terrains qui forment le site 6 ter, à cheval entre les communes d'Ajaccio et de Bastelicaccia.

Après avoir consenti  cette "péréquation", le Préfet de Région viendrait de demander aux deux Maires d'intégrer dans leurs documents d'urbanisme, les dispositions nécessaires à l'implantation de la future centrale thermique de la Corse du Sud.

On a eu l'occasion de les rencontrer..........comme au G8...... Zitti è muti! 

Un embarras bien compréhensible: le Préfet de Région, qui leur donne les plus grandes assurances, n'a cependant pas signé l'arrêté d'exploitation imposant le gaz et/ou le fioul léger à EDF. (Ceux qui, sur le site d'Aria Linda, expriment déjà des regrets de le voir partir ont le nez plutôt creux.)

Et si le projet GALSI, ou le projet Cyrénée ne devaient pas se réaliser, ils auraient, en tant que garants de l'acceptabilité de leur choix par la population, signé un blanc seing pour une centrale fonctionnant au fioul lourd...... Ad vitam aeterman.

L'exemple du Maire de Lucciana devrait légitimement les inquiéter: malgré toutes les délibérations qu'il a pu voter avec son Conseil Municipal, il a écopé le 14 septembre 2010 d'un arrêté d'exploitation au fioul lourd sans aucun engagement sur une quelconque limitation de durée.


Langue de bois, nez de bois........ Le papa de Pinocchio aurait-il écoulé ses excédents de production dans l'île?

Faut-il donner une valeur à l'Environnement?

http://www.journaldelenvironnement.net/article/donner-une-valeur-a-l-environnement-pour-le-sauver,20301?token=20f2867ba58115b78a82cdc93046a0ea&xtor=EPR-9

vendredi 26 novembre 2010

Si-rénée

Cyrénée:

Le premier débat public organisé par la CNDP s'est tenu hier 25.11.2010 à Ajaccio de 19h00 à 22h15, mené de main de maître par un Patrick Legrand en gants de velours!

Si la salle du palais des congrès n'est pas comble, les services de l'Etat sont largement représentés dans les premiers rangs où, prévoyant sans doute un afflux massif, les organisateurs leur ont ménagé des places au moyen de l'indication "réservé".  Mais dans la salle, dira en substance l'animateur, toutes les paroles se valent.

L'organisation du débat public est, depuis que nous la voyons émerger, assez remarquable et les moyens mis en oeuvre pour diffuser l'information ne souffrent pas la critique.

Le Maire d'Ajaccio, premier invité à s'exprimer à la tribune, plante le décor: "un rêve" et déroule sur la mythologie citant Héraclès et la biche.

La Conseillère Exécutive en charge de l'énergie nous affirme, alors que les débats s'ouvrent à peine: " Le temps n'est plus aux tergiversations et aux débats philosophiques, le temps est à l'action". Un discours qui nous rappelle étrangement celui, sempiternellement seriné,  du représentant de la CGT d'EDF. Puis Maria GUIDICELLI énumère toutes les raisons d'avoir confiance et de ne surtout pas solliciter l'étude d'un plan B!

Les mêmes arguments sont en substance utilisés par le Préfet de Région. Il revient sur l'annonce du rapporteur Leteurtrois qui nous avait, lors d'un conseil énergétique, calculé la non-rentabilité du raccordement de la Corse au gazoduc GALSI en prenant appui sur un baril à 60 $ alors qu'il était au moment où il parlait de 70 $. Le représentant de l'Etat nous confirme qu'au cours actuel de 83 $, le gaz à un sérieux ticket d'avance sur le pétrole, et que " l'économie commande de passer au gaz ".

La représentante de la CRE brosse la situation du marché du gaz et l'évolution de la demande plus rapide que celle de l'offre. Elle signale que, rentabilité oblige, dans l'hexagone 77 % de la population est desservie par les réseaux gaziers qui lui permettent un accès au tarif de base. Et que les communes non raccordées qui le souhaitent, grâce à la loi du 7 décembre 2006, peuvent être desservies dans la mesure où elles acceptent pour leurs administrés une tarification supérieure.  A bon entendeur salut....Ce qui m'empêchera pas plusieurs intervenants après elle de poser la question de la desserte des communes traversées par Cyrénée.

Ayant qualifié le public d'hétérogène, Patrick Legrand donne enfin la parole à GRT gaz, pour nous indiquer "tous les futurs et les conditionnels".

L'exposé de GRT gaz est assez précis, comme son dossier de 78 pages largement diffusé. Un bon dossier dont quelques tournures ne manqueront pas de susciter des interrogations dans la salle, puisque les conditionnels annoncés par M. Legrand n'y manquent pas. Il y a en effet ceux, devenus habituels, qui sont liés à la réalisation du GALSI.

Mais, nous avons eu la surprise le découvrir à la faveur d'une lecture attentive du dossier, s'ajoutent ceux que GRT gaz y exprime à plusieurs occasions.

 
Ainsi que l'avait prévu Patrick Legrand (il bénéficie manifestement d'une expérience incontestable) quelques soient les officiels désignés ou spontanés pour y répondre, toutes les réponses ne seront pas totalement apportées sur-le-champ!

Ce que chacun pourra constater puisque l'ensemble des debats est filmé, et que les propos échangés sont sténotypés. Un compte rendu sera disponible sur le site de Cyrénée, et les compléments de réponse devraient être apportés dans le temps.

Corse Matin a suivi les débats.

Sur Alta, le président d'A Sentinella


Santé et énergie: on en parle aussi ailleurs........
 

Lire la suite

jeudi 25 novembre 2010

Devenez.....Les maîtres du soleil!


-----Message reçu-----
De: "EDF ENR" <
privileges@pleintemps.fr>
À: anonymat@respecté.fr
Date: 24/11/2010 04:40
Objet: Des cadeaux ecolos a gagner


Salut Jean Nicolas !

As-tu reçu ce genre de message ?

Je crois qu' EDF ferait mieux de consacrer un peu d'argent pour réparer son serveur vocal, où il nous invite à donner nos index de consommation. Après de multiples essais, où l'on me dit que j'ai fait une erreur, j'ai pu avoir une hôtesse. Elle vient de me dire que le service ne marche pas !
@+
Biz
anonymat respecté


Il nous a promis le fioul lourd (environnemental) spécial Corse, il a limité
à 30 % la capacité d'introduction d'Energies Nouvelles et Renouvelables pour protéger notre réseau, et il a quand même trouvé la solution avec sa filiale EDF ENR:

les Energies Nouvelles Réparties.... La référence en solaire photovoltaïque....pour nous faire devenir.....  Les maîtres du soleil!
 

 

pour y parvenir........

Lire la suite

lundi 22 novembre 2010

Eau, solaire, gaz......adopter (rapidement) les bonnes décisions.


 

Le dossier Cyrénée peut être téléchargé sur le site dédié au projet à partir des liens suivants:

partie 1  et  partie 2


Encore un démarrage laborieux de la centrale du Vazzio, non comptabilisé dans les quotas d'émissions mais qui va encore rapporter 3000 € dans l'arbre de Noël de l'énergéticien....pourquoi s'en priverait-il et pourquoi se cantonnerait-il à 1250 par an?



Exploitation des ressources en gaz de schiste sur son territoire, entre Impact écologique, et intérêt économique le Québec, conscient de la vulnérabilité de sa véritable ressource de demain, l'eau,  s'interroge!

Une réflexion que nous devrions mener avant d'être dépossédés par les autres grands monopoles, ceux qui convoitent notre eau, une manne tombée du ciel : C'est 8 milliards de m3 d'eau que notre île reçoit chaque année.

Le GALSI amènerait la même quantité de gaz en Italie, 8 milliards de m3! La différence c'est que les Algériens, eux, ont su valoriser cette ressource!

 

1° (celsus) de baisse de la température augmenterait la consommation de l'île de 15 MW, et ....donc des émissions polluantes.

 

Ceux qui nous ont tous orientés durant des années vers des moyens de chauffage très consommateurs font aujourd'hui les offusqués et les traitent de barbecues!


 

samedi 20 novembre 2010

Supprimer les microparticules émises par les combustions fossiles? Passons au photovoltaïque, le combustible est gratuit!

Les microparticules sont partout:

 

Une pollution bien visible sur une vitre située au premier étage d'un bâtiment public, qui abrite des employés et accueille du public. Dehors.......pas de vitre.

Bon, pour la vitre on ne va pas faire tout un plat......ce n'est rien qu'un petit déficit d'entretien, la RGPP oblige....les crédits d'entretien diminuent!

Le remboursement des soins aussi diminue......

 

Heureusement, que dans nos


le ménage est fait plus souvent!

 

Les universitaires sont parfois fois ennuyés par ces sempiternels débats sur le solaire auxquels se livrent même des profanes. Mais ils y assistent avec beaucoup de modestie.....

Lire la suite

vendredi 19 novembre 2010

Cyrénée : un débat public garanti "sans garantie d'enquête publique"....

 

Cyrénée, c'est le nom donné par GRT gaz, filiale de GDF-SUEZ, au projet de raccordement de la Corse au projet de gazoduc GALSI.


Il va être l'objet d'un débat public organisé par la Commission Nationale du Débat Public, CNDP.

La présentation de son principal animateur est limpide: c'est un débat public garanti "sans garantie d'enquête publique".....

 

D'après nos infos la distribution d'invitations à participer a débuté dans les boites aux lettres sur Bastelicaccia, Cuttoli-Corticchiato, Valle Di Mezzana.

 

le calendrier des réunions dans les communes.

 

Du côté de GRT gaz Pierre François HUGON chef de projet n'a pas plus de garanties sur la réalisation de Cyrénée.

 

Alex Bertocchini - Alta Frequenza - Le grand débat, c’est dans ce cadre tout à fait officiel que se dérouleront les quelques 15 réunions publiques consacrées au Gazoduc. L’objectif est de présenter de manière très claire le projet et de prendre en compte aussi les attentes dupublic. Selon GRT Gaz et le groupement Cyréné, il s’agit bien d’une concertation en amont et non pas de l’enquête publique officielle relative à la pose du gazoduc. Vous l’avez bien compris et les responsables de Cyréné d’ailleurs ne s’en cachent pas. Le projet Galsi n’est pas encore finalisé et on n’a donc pas la certitude complète que le projet se fera. Selon Pierre-François Hugon, le fait d’engager des sommes importantes dans ces études est le prix à payer pour être au rendez-vous dans le cas toujours hypothétique où le Galsi se fera.

 

mercredi 17 novembre 2010

Le soleil dépose en 15' sur la surface de la terre une quantité d'énergie capable de couvrir la consommation de la planète pendant un an

Le soleil dépose en quinze minutes sur la surface de la terre

une quantité d'énergie capable de couvrir la consommation de la planète pendant un an

P

C'est avec ces propos d'Herman SCHEER que Jean François BERNARDINI a introduit le brillant et limpide exposé de Marc JEDLICZKA, directeur d'HESPUL.

La Corse paradis du solaire?

P

Se poser la question, c'est déjà y répondre!

Invité par A Fondazione pè à CorsicaMarc JEDLICZKA nous a apporté de nombreux élements permettant de répondre à cette question.

P

Un public attentif et très intéressé

P

On notait dans l'assistance la présence de nombreux universitaires, et, sauf erreur, l'absence de représentants de l'Exécutif de la Collectivité Territoriale de Corse, ou de la Direction Déléguée à l'Energie.

Merci à Jean François pour nous avoir permis d'échanger avec Marc JEDLICZKA qui délivre un discours affranchi des axiomes qu'EDF semble arriver à ancrer dans certaines têtes locales, bien que réputées bien pensantes!

 

 

Que sera l'après BORLOO: Corse Matin se pose les bonnes questions pour la Corse.

lundi 15 novembre 2010

Baccalà per Corsica.

Depuis Maguy THATCHER, on n'avait pas fait mieux!

Alors qu'elle et le premier ministre venaient tout bêtement d'être reconduits dans leurs fonctions, la ministre de l'économie Christine Lagarde a estimé que le nouveau gouvernement FILLON était "totalement révolutionnaire".

L

"On est revenu à l'impératif de la solidité et du professionnalisme" ...Comme quoi pour faire une révolution en restant sur place, il n'y a qu'une seule solution : retourner sa veste! 

L

Il est vrai que le professionnalisme manifesté par la ministre de l'économie à l'encontre d'EDF lorsque son ex PDG GADONNEIX, avait réclamé 20% de hausse des prix de l'électricité a été tellement solide qu' EDF a déjà obtenu 6 % de hausse et que l'industriel continue d'afficher une très bonne santé : EDF : Chiffre d'affaire en hausse de 9.5 %.

L

Puis,  probablement à l'usage des débarqués, dont l'ex ministre de l'écologie, Maguy a ajouté :  "pas de place pour l'improvisation".  Pourtant, alors qu'il était encore aux manettes, sous l'impulsion de JLB, le Ministère du Développement durable a lancé  le 12 novembre 2010 un appel d'offres pour des éoliennes en Outre-mer et en Corse.

L

Côté dispersion des pollutions, la perfide ALBION pourrait toutefois représenter un exemple à suivre: LONDRES teste une solution pour disperser les polluants qui pourrait être transposée à LUCCIANA et à BASTELICACCIA!

L

Merci à Colette.

L

Ne manquez pas demain:

L

17 novembre à 20h30 à l'Hôtel Best Western Amirauté d'Ajaccio,

L

la rencontre avec Marc JEDLICZKA sur le thème : 

L

"LA CORSE PARADIS du SOLAIRE ?"



jeudi 11 novembre 2010

Exit Borloo, ligne droite pour le fioul lourd?

Après le départ du gouvernement de Jean Louis BORLOO, il ne restera de lui qu'une lettre d'intentions pour les centrales de Corse.
Pp
Pp
Comme pour l'élection d'un pape, côté Vazzio, une fumée (pas vraiment blanche) signalait la nouvelle très tôt ce matin:
p
p
p
Quid de l'Ecologie?  Il faut bien réaliser que finalement BORLOO est évincé par SARKOZY.
p
L'Ecologie, locomotive électorale de SARKOZY pour la présidentielle perd en puissance. Il est même étonnant que FILLON, sorti grand vainqueur de son duel avec BORLOO,  l'ait remplacé par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, avec qui il avait eu une sérieuse passe d'armes, dans un ministère aux pouvoirs plus que réduits.
p
p
p

Sur le terrain la mobilisation continue. Après la projection à Vescovato de Lumière Noire ce 10 novembre 2010, Marc JEDLICZKA viendra nous expliquer qu'il n'y a aucune raison de limiter le quota photovoltaique en Corse.

Pp


p
p
Pp

Côté concertation sur Cyrénée, un autre nuage de fumée, les moteurs (propres?) du débat, HUGON pour GRT gaz et LEGRAND pour la CNDP, rencontrent des groupes de personnes, ou des corporations, de façon dissociée.
 p
Au cours de la projection-débat de Lumière Noire à Vescovato nous avons appris de la bouche du maire de la commune Lumière Noire que la réunion prévue le 12.11.2010 dédiée aux élus des communes qui seraient traversées par le gazoduc avait été annulée sans aucune explication et que les organisateurs avaient tout simplement décidé de recevoir les élus en même temps que la population.


p
Autres infos

Lire la suite

mercredi 10 novembre 2010

Débat sur l'Energie......Qualité de l'air......Gaz naturel ou GNL

CAP'À CAPU sur

29/10/2010 - Maria Giudicelli et Jean-Nicolas Antoniotti 
Maria Giudicelli (conseillère exécutive en charge de l'Energie) et Jean-Nicolas Antoniotti, président de l'associu Aria Linda. Avec Frédéric et Alex Bertocchini.   Ecoutez la première partie de l'émission.
     
Ecoutez la seconde partie de l'émission.

p

Qualité de l'air:  Après la transposition en droit français de la directive européenne 2008-50-CE, voici la nouvelle décision européenne en matière d'émission industrielles.

p

Qu'il soit importé par gazoduc, ou par méthanier sous forme liquéfié (GNL) l'intérêt économique de l'utilisation du gaz naturel est de plus en plus manifeste.

 

 

 

lundi 8 novembre 2010

FIOUL LOURD à LUCCIANA.....EDF persiste et signe!

Dans notre Corse Matin de ce dimanche 7 novembre 2010, Jean Marc RAFFAELLI donne la parole à Jean Michel LEBEAU, patron d'EDF PEI.

Après une très longue et inaccoutumée absence dans les médias locaux et à différents débats publics, vivement critiquée par le représentant de la CGT lors du Cunfronti consacré à l'énergie (le préfet aussi était absent) EDF fait un retour en fanfare, non plus sous les traits de son directeur régional J-T MONTI, mais par la voix de J-M LEBEAU!

On y apprend dans cet article que les travaux de construction de la centrale thermique de Lucciana, au fioul lourd, vont démarrer ce mercredi 10 novembre 2010, et que l'énergéticien, qui a deux ans de retard sur les prévisions du plan énergétique Corse de 2005, attendait en fait la signature d'un arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation qui n'est en fait intervenu que le 14 septembre 2010.

Très curieusement, notre journaliste n'interroge pas Jean Michel LEBEAU sur les raisons de ce retard! Ainsi que Jean Nicolas ANTONIOTTI a pu le faire remarquer sur le plateau de Cunfronti, rien ne s'oppose au début des travaux, ni physiquement, ni juridiquement, depuis que le permis de construire a été accordé à EDF. Alors pourquoi avoir perdu près d'une année?

Le préfet de Haute Corse serait-il fautif d'avoir autorisé une rallonge à la procédure d'enquête publique la rendant anormalement longue?

Pourquoi EDF a-t-elle déposé un premier de construire sous le n° 0031 qu'elle a ensuite retiré de son propre chef, pour en re-déposer un second sous le n° 0062?

Ainsi qu'on le voit dans Lumière Noire, EDF avait-elle le droit de faire donner les premiers coups de pelleteuse sur le site alors que le permis 0062 n'était pas encore accordé?

Gonflé Jean Michel LEBEAU, qui a après avoir reconnu devant le préfet de Haute Corse qu'il assumait personnellement le choix fioul lourd d'EDF, estime aujourd'hui que c'est à l'Etat de modifier sa commande!  Surtout après avoir, toujours devant le préfet de Haute Corse discrédité l'action de l'Assemblée de Corse pour son vote du 13 novembre 2009 contre le fioul lourd. 

En l'absence du régional de l'étape, sur le banc de touche, le national trouve même de l'intérêt aux propos de la conseillère (Communiste) en charge de l'énergie, qui comme lui prône l'urgence à redémarrer les travaux. Oui, redémarrer les travaux, comme l'avait déjà précisé J-T MONTI.......ils avaient donc bien déjà démarré!

Le reste du propos est du même tonneau, l'urgence, la rupture, le national évoquant même tranquillement tous les obstacles qui se dressent encore la route de ceux qui veulent remplacer le fioul lourd par le fioul léger. EDF campe sur du lourd.

On n'est pas au bout! Alors que la commande de 54 moteurs à MAN a été signée par EDF au mois d'octobre 2008,  Jean Michel LEBEAU affirme n'avoir pas commandé les moteurs de Lucciana, contrairement à ce qu'il avait annoncé à Sarrola Carcopino.

Puis notre journaliste rajoute: " En Corse EDF vend de l'électricité à perte...." Quel manque d'information! EDF produit effectivement en Corse de l'énergie électrique d'origine fossile qui a un coût de production supérieur à celle issue du nucléaire, tant que les coûts de traitement des déchets radioactifs et de démantèlement n'y sont pas encore intégrés. Mais la SA EDF ne peut rien vendre à perte, le dumping est une atteinte aux lois du marché qui serait bien vite réprimandée.

Pire, le surcoût résulte uniquement des choix unilatéraux de moyens de production d'EDF, qui n'a donc pas à s'en plaindre. On aurait globalement eu moins de surcoûts, et moins de pollution si EDF avait misé en Corse sur le renouvelable....comme elle vient de le faire en Alsace! Ou des TGCC comme à St Nazaire....deux exemples de plus fort coût à l'investissement compensé par un moindre coût à l'exploitation.

Heureusement dans le quotidien du même jour un petit article (certes pas en pleine page) rappelle que les étudiants de l'Université de Corse, à travers Ghjuventù Paolina, sont également engagés contre l'utilisation du fioul lourd.

Mercredi 10 novembre 2010 à 18h30,

le Collectif Régional NON aux CENTRALES au FIOUL LOURD

organise, à, et avec l'aide de la Mairie de VESCOVATO,

une projection-débat de LUMIERE NOIRE avec Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD

mardi 2 novembre 2010

La Corse s'apprète à débattre sur le projet de raccordement, mais à Paris, le ministère de JL BORLOO garde le cap FIOUL LOURD.

Le 26 octobre 2010, représentant le Collectif Régional NON aux CENTRALES au FIOUL LOURD, le Docteur Edmond SIMEONI a pu rencontrer Pierre François HUGON, chef de projet Cyrénée pour GRT gaz, et Patrick LEGRAND, vice président de la CNDP en charge du débat public sur Cyrénée, le projet de raccordement de la CORSE au projet de gazoduc GALSI.
 
Compte rendu de l'entretien ci-après.
 
La projection-débat de LUMIERE NOIRE à Biguglia, le 3.11.2010 a réuni une trentaine de personnes à la salle polyvalente de Ficabruna. Prochaine projection-débat à la salle communale de VESCOVATO le 10.11.2010.



Dans l'assemblée, on remarque la présence de plusieurs représentants du Conseil Municipal de la Commune de BIGUGLIA qui nous a accueilli pour cette projection débat. Le Député Maire Sauveur GANDOLFI SCHEIT était retenu à Paris. Des représentants d'U LEVANTE et du Collectif des riverains de LUCCIANA ont fait le déplacement.



Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD, auteurs de LUMIERE NOIRE, à droite Dumè LANFRANCHI, Président d'A SENTINELLA

Lire la suite