Grâce au rachat de 70 % de l'énergéticien britannique International Power, GDF Suez accède à la seconde place sur le podium mondial des électriciens, juste après EDF, et deviendrait le premier gazier européen.  GDF Suez renforce donc son activité de producteur d'électricité à partir de centrales thermiques fonctionnant au gaz puisque la majorité des 45 centrales acquises utiliseraient ce combustible.

A suivre... on se souvient notamment que l'achat de British Energy, l'énergéticien nucléaire britannique, par EDF avait été dénoncé comme une très mauvaise affaire, et même par ses propres cadresOn peut tout de même se demander ce qui pousse la perfide albion à renoncer à sa souveraineté nationale dans le domaine de l'énergie

Un achat qui ne serait toutefois pas sans conséquences écologiques, et qui ne va probablement pas améliorer la réalité des mauvais résultats français .

Contrairement à ceux de Corse, les Communistes de Russie, eux savent reconnaître que la pollution à un impact sur la santé, et qu'elle tue.


 

Indépendance énergétique en vue pour la Réunion?