Association Aria linda

lundi 30 août 2010

L'arbre qui cache la forêt.....


Lire la suite

vendredi 27 août 2010

Le fioul lourd ........ un signe de déchéance!

Suite à l'attentat de Pietrosella, selon RCFM, Stéphane Bouillon dit s'inquiéter d'une "dérive préoccupante" dans l'île. "C'est la seconde fois, rappelle t-il, qu'un commando a pris en otage une famille". Un attentat que le préfet considère comme "le déni du débat qui s'est engagé en mars lors des élections territoriales ... la marque du déni de la volonté des Corses exprimée par les urnes".

Parallélisme des situations, en y regardant bien, c'est la seconde fois qu'un commando tente de prendre en otage toute la population de Corse en lui imposant des centrales au fioul lourd.

Alors qu'elle constitue une inacceptable atteinte sanitaire concernant toute une population, n'y a-t-il pas lieu de s'inquiéter de cette réelle "dérive préoccupante" dans l'île, de la stigmatiser et de s'y opposer? 

Nous y voyons également "le déni du débat qui s'est engagé en mars lors des élections territoriales ... la marque du déni de la volonté des Corses exprimée par les urnes". C'est également le déni du plan énergétique de 2005, de la PPI 2006, et du rejet du fioul lourd exprimé par l'Assemblée de Corse le 13 novembre 2009.....le déni des institutions locales et nationales par un petit commando de fanatiques du fioul lourd.

La population de Corse s'est pourtant largement exprimée contre le fioul lourd. Monsieur le Préfet de Région le sait bien pour l'avoir entendue en direct à Bastelicaccia et à Sarrola-Carcopino. D'ailleurs, depuis qu'il a décidé de déplacer le terrain de la future centrale du sud sur la commune d'Ajaccio, la troisième réunion du même type qu'il avait prévu d'y tenir
et finalement annulée reprend tout son sens!

Au delà de l'appréciation de la DRIRE, et de celle d'EDF, sur sa non-réactivité,
la population de Haute Corse peut bien se demander pourquoi le Préfet Névache, n'a pas organisé à Lucciana, à Borgo et à Vescovato le même type de réunion publique? Elles lui apporteraient une réponse bien plus significative que la psychothérapie de groupe que nous prépare la CNDP.

Alors, en plein débat sur la déchéance de la nationalité française sur fond d'expulsion de Roms, on peut s'interroger sur les réponses au grand débat sur l'identité nationale pour lequel le préfet de Corse, avait décidé, le 21 décembre 2009, de mettre en ligne un site spécifique consacré à l'identité nationale en Corse. Une initiative inédite dans les autres régions françaises!    « Il m'a semblé que, dans le grand débat sur l'identité nationale, il fallait réserver un espace propre à la Corse pour tenter, clairement, sereinement, d'analyser les fondements de l'appartenance de chacun à la France, à la Corse, et le sens à donner à cette appartenance ».

En fait, le seul "espace propre à la Corse" semble abandonné aux appétits d'un commando qui vient d'outrepasser les limites du cynisme avec l'annonce du fioul lourd spécial Corse.

Les opposants au fioul lourd sont toujours sur la barricade et en vidéo..................




Lire la suite

jeudi 26 août 2010

La Corse à la dérive en Méditerranée.......

Baléares, Canaries, Algérie...autour de la Méditerranée la production d'électricité sans pétrole s'organise. Un pays comme l'Algérie, tout en continuant à exporter son pétrole et son gaz a déjà largement entamé sa reconversion, le Maroc dispose d'une STEP.


En Corse, comme dans les DOM, EDF maintien la dépendance aux énergies fossiles et pérennise une situation de dépendance énergétique.....et politique.

En France, après la classique période d'incitation financière, l'heure est à la réduction de la rémunération du photovoltaïque. Les surcoûts de productions sont compensés financièrement par la contribution aux charges du service public de l’électricité (CSPE), taxe payée par tous les consommateurs finaux d’électricité. En y regardant de plus près, seulement 26,4 % des 2,2 milliards de CSPE payée par les consommateurs servent au financement des tarifs de rachat comme celui du photovoltaïque. La CSPE est principalement affectée au développement de la cogénération, pour 30 %, et à la péréquation tarifaire pour 41 %. 

A ce jour, la commission de régulation de l'énergie, CRE, n'aurait pas encore été sollicitée pour étudier la possibilité de prendre en compte les éventuels surcoûts d'une production au fioul léger à Lucciana en attendant l'arrivée du gaz naturel.

Côté Préfecture de Région, toujours pas de nouvelles du dossier de la future centrale au gaz naturel qu'EDF devait remettre au Préfet au mois de juillet.

Côté Ministère toujours pas de retour sur la fin de dérogation de la centrale de Lucciana.

Le débat organisé par la commission nationale du débat public, CNDP, arrive à point nommé.......................pour servir d'éteignoir.

mardi 24 août 2010

FOD....FO2.....Qualité de l'air

FIOUL LEGER

Il est tout a fait possible que la CSPE prenne en charge les supposés surcoûts d'un démarrage de la future centrale de Lucciana au fioul léger, et il est évident que la CRE dispose de la capacité d'en décider.

Tout se peut se négocier en accord avec la CRE, c'est le constat que fait notre amie la Corneille de Tola, preuves à l'appui.

Selon elle:

"Le cadre de l'obligation d'achat n'est pas si rigide que cela quand le prix de production est inférieur à celui par exemple du fioul.

La CSPE au secours de la géothermie en Guadeloupe, et fait même baisser le prix du solaire. Il n'y a donc aucune raison que les mesures applicables dans les autres ZNI ne le soient pas en Corse."

FIOUL LOURD


Le sénateur du Cantal rejoint le combat contre le fioul lourd  

 
 

(Laetitia Pietri - Alta Frequenza) - Le sénateur du Cantal, Pierre Jarlier s’engage dans la lutte contre l’implantation de centrale au fioul lourd en Corse. Ce dernier qui rentre d’un séjour sur l’île, vient d’écrire à Jean Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie. Il demande qu’une solution alternative au fioul lourd soit étudiée rapidement et qu’à ce titre la décision préfectorale concernant la centrale de Lucciana soit différée. Pour le sénateur, en effet, l’utilisation d’un fioul léger convertible au gaz pourrait s’avérer une solution moins polluante sans remettre en cause le projet de raccordement de l'île au Galsi. Cette option aurait aussi l’avantage de répondre aux objectifs fixés par les lois relatives au grenelle de l’environnement. Dans ce cadre, conclut enfin le sénateur, elle aurait aussi valeur d’exemple de la part d’une grande entreprise française.



 

 Les courriers adressés par le Sénateur Pierre JARLIER, à Dominique LANFRANCHI  Président d'A SENTINELLA, et au Ministre Jean Louis BORLOO.


QUALITE de L'AIR

Qualitair Corse communique sur la pollution à l'ozone.

Nous avons pris quelques photos dans le port d'Ajaccio...............

Lire la suite

dimanche 22 août 2010

Carton rouge

A Lucciana, des membres du comité des fêtes ont provoqué le départ de militants associatifs anti-fioul d’A SENTINELLA venus tenir un stand durant le concert d’I MUVRINI.

A Lucciana, contrairement aux autres communes de la tournée Corse d’I MUVRINI, la présence de ces associatifs, a posé un problème "politique" à d’autres "associatifs".

Dans la presse, le maire a souhaité dédramatiser l’incident.

Effectivement dans cette commune, il y a des choses bien plus graves. La manne financière que constitue une centrale thermique est tellement essentielle au développement durable d’une commune. Comme en témoigne ce tract de campagne, peu importait avant que les associations ne tirent la sonnette d'alarme, si le fioul utilisé dans les centrales était léger ou lourd.

Avec cet incident les masques sont tombés, et il y a des citoyens qui ne se laisseront plus abuser. 

Quel contraste, d’ailleurs ironiquement évoqué par l’ancien directeur d’EDF, entre Ajaccio où le Maire porte plainte contre EDF pour une centrale assez excentrée du centre ville, et celui de Lucciana.

A Lucciana, le non-équipement de dépollution de la centrale, alors qu’il est réalisé à Ajaccio sur décision préfectorale dès 2006 ne semble pas avoir posé de problème politique. D’ailleurs la situation de la centrale en fin de dérogation au 31 décembre 2010 ne semble pas poser plus de problème politique. 

Peu importe si le niveau réel de pollution subie par la population directement exposée à la centrale n’est pas mesuré. Nous avons pu constater en décembre 2009, que le maire ne connaissait le nombre de capteurs affectés à la mesure de la qualité de l’air sur sa commune.

A Lucciana, la communication des hommes de l’art est "politiquement" beaucoup plus correcte que celle des associatifs.

Le message de Dumè LANFRANCHI, le Président d'A SENTINELLA, qui est loin d'y avoir perdu sa combativité :


Ce 19 août 2010, dans le cadre de la tournée d’ I MUVRINI, alors que les militants de l’association A SENTINELLA avaient installé le stand de sensibilisation et de signature des pétitions du collectif régional « NON aux centrales au fioul lourd » au groupe scolaire de LUCCIANA, deux « sbires » missionnés par le beau frère du maire et adjoint au maire, le sieur NOVELLA, ont prié sèchement les militants d’A SENTINELLA de quitter le groupe scolaire au motif que le maire considérait que leur présence devait créer des incidents du fait qu’il appréciait notre action anti fioul lourd comme politique.

 

Devant à l’incompréhension de nos militants qui ont tenté néanmoins de dialoguer et face à la résistance qu’ils opposèrent, l’adjoint au maire et ses deux sbires se sont fait menaçant notamment avec le secrétaire de l’association, prêts à en découdre physiquement.

 

Face à la tournure des événements et afin d’éviter un pugilat, ne voulant pas perturber le concert de nos amis d’ I MUVRINI qui venaient de déclarer à l’adjoint qu’ils considéraient scandaleux la manière dont étaient traités les militants d’A SENTINELLA,  nous avons donc décidé de démonter le stand et de dénoncer l’attitude anti démocratique de la municipalité de LUCCIANA dans la presse.

 

Nous invitons d’ores et déjà toutes les composantes du collectif anti fioul lourd à réagir vivement de leur coté dans la presse.

 

PS : Nous signalons que de tous les concerts qui ont été assurés par nos militants, LUCCIANA est la seule municipalité à avoir eu un comportement fasciste.

 

 

jeudi 19 août 2010

Ci portanu di fole in canzone......

Lire la suite

mardi 17 août 2010

Même en abaissant le taux de soufre, le fioul lourd ça reste pire que du fioul léger, les preuves....

1) Le tableau de COMPARAISON DES FACTEURS D’EMISSION DE POLLUANTS LIES A LA COMBUSTION DE BOIS, DE CHARBON, DE FUEL ET DE GAZ NATUREL de l'ADEME.


Etude intégrale disponible sur  http://www.google.fr/search?q=Les+%C3%A9missions+atmosph%C3%A9riques+de+la+combustion+de+biomasse++&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a


2) La circulaire n° 96-85 du 11/10/96 relative aux cendres issues de la filtration des gaz de combustion de combustibles d'origine fossile dans des installations classées pour la protection de l'environnement:

Extrait :

2.1 - Le cas du gaz et du fioul domestique

Les caractéristiques chimiques de ces combustibles font que les rejets atmosphériques de poussières issues de leur combustion sont limités. Par conséquent, aucun système de récupération et d'élimination de cendres n'est nécessaire, puisque les seules poussières produites sont émises à l'atmosphère en quantité réduite.

2.3 - Le cas du fioul lourd

Les quantités et les caractéristiques des cendres résultant de la combustion du fioul lourd sont aujourd'hui assez bien connues.

Les quantités produites chaque année sur l'ensemble du parc des installations utilisant du fioul lourd s'élèvent à quelque milliers de tonnes, quantité qui devrait croître régulièrement avec la mise en oeuvre de systèmes de dépoussiérage plus performant à l'avenir. Les quantités à éliminer sont donc beaucoup plus faibles que celles résultant de la combustion de charbon.

Toutefois, les cendres résultant de la combustion du fioul lourd contiennent des teneurs variables, mais importantes, de certains métaux lourds (nickel et vanadium, par exemple). Par ailleurs, elles présentent bien souvent des pH faibles. Les filières de valorisation mentionnées ci-dessus ne sont donc pas utilisables pour ces cendres. La valorisation par extraction des métaux lourds contenus, si elle paraît prometteuse et intéressante pour l'environnement, ne paraît pas pouvoir être retenue actuellement pour des raisons économiques. En outre, ces cendres comportent généralement une proportion importante d'imbrûlés, souvent supérieur à 50 %.

Disponible sur le site du Ministère du Développement de l'Ecologie de l'Energie du Développement Durable et de la Mer :  http://www.ineris.fr/aida/?q=consult_doc/consultation/2.250.190.28.8.3493

3) La comparaison des arrêtés préfectoraux d'exploitation

Le premier tableau est celui des émissions autorisées pour la centrale du Vazzio. Il fait apparaître la nette différence d'émission entre fioul lourd et fioul léger pour les poussières totales, ou cendres.





Le deuxième tableau intègre les paramètres d'émission du projet d'arrêté de la future centrale de Lucciana. On voit nettement qu'il n'y a aucune baisse de niveau d'émission en poussières, aucune baisse en métaux lourds, aucune baisse en HAP et que les coeficients de réduction par 10 et par 3 annoncés par le préfet Leyrit, EDF, et la CGT ne peuvent pas être atteints.

Paramètres

Arrêté préfectoral  VAZZIO 1

Projet arrêté préfectoral LUCCIANA 2

Coefficient

de réduction

SOX  équivalent SO2

1500

850

1,7

NOX équivalent NO2

1900

600

3,2

Amoniac

30

30

0

CO

650

650

0

Poussières        (microparticules PM 10 et PM 2,5)

100

100

0

Métaux lourds

20

20

0

HAP       

(hydrocarbures aromatiques polycycliques)

0,1

0,1

0

COV     (à confirmer)

150

20

7,5


Les seules baisses effectives correspondent à une baisse de la teneur en soufre (SOX) et à l'utilisation de catalyseurs combinés avec une injection d'urée (NOX).

4) INERIS confirme l'intérêt du gaz naturel pour la production d'électricité :



Etude intégrale :

 http://www.google.fr/search?q=L%E2%80%99industrie+du+raffinage+et+le+devenir+des+fiouls+lourds&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a





dimanche 15 août 2010

Le combustible inconnu de l'enquête publique va-t-il obliger à une relance de la procédure pour 18 mois?

".....une nouvelle donnée intéressante vient enrichir le débat public......... une proposition écrite et argumentée de MAN France......... adressée à un élu municipal de Lucciana (photo à l'appui)  ....qui a été validée par la direction d'EDF.....un nouveau fioul lourd spécial Corse..."

Après l'annonce scoop de RCFM sur le gaz Algérien, c'est au tour de Corse Matin de produire un très étonnant article sous la plume de JMR. 

http://www.corsematin.com/article/corse/un-fuel-special-corse-pourrait-alimenter-la-centrale-thermique-de-lucciana


Evidemment vous avez été nombreux à contacter les associations qui sont opposées à l'utilisation du fioul lourd pour connaitre leur position sur cette "nouvelle".

La réponse est fort simple: le libellé de cette annonce ressemble à du pur jus de l'argumentaire d'EDF pour faire passer le fioul lourd pour un produit qui serait moins polluant que le fioul léger en ne s'appuyant que sur la teneur en soufre, mais en se gardant bien de préciser que les autres polluants les plus toxiques, comme les métaux (Plomb, Nickel, Arsenic.......) restent présents dans un fioul lourd sans aucune réduction de leur concentration.

Et c'est bien ce qui fait la différence de la nocivité des microparticules PM 10 et PM 2,5 qui se chargent de ces métaux lors de la combustion du fioul lourd et envahissent nos poumons.

Des microparticules très toxiques, incomplètement désignées comme "cendres", qui n'ont visiblement connu aucune réduction des valeurs limites d'émission (VLE) si l'on se réfère à projet d'arrêté présenté par le Préfet de Haute Corse lors du CODERST puisque cette VLE est restée, comme pour l'actuelle centrale du Vazzio à 100 µgr/m3.

Pour les autres îles où EDF et MAN vont également travailler ensemble,  il doit donc également se fabriquer un fioul lourd spécial Martinique, un fioul lourd spécial Guadeloupe, un fioul lourd spécial Réunion, et un fioul lourd spécial Guyane! EDF trading limited a de quoi y perdre son latin.

On se demande bien d'ailleurs pourquoi il faudrait attendre la nouvelle centrale de Lucciana pour le mettre en oeuvre ce produit miracle!

Il nous tarde de recevoir la fiche technique de ce mouton à 5 pattes que MAN aurait tout simplement pu joindre à son courrier réponse à cet élu pour accréditer sa thèse.

Messieurs de MAN et/ou d'EDF, adressez-nous une fiche produit et on pourra faire la comparaison avec les fiches des produits actuellement en usage.....en comparant tous les polluants.

samedi 14 août 2010

Corse des-illusions ......

« J'ai demandé à EDF/PEI de me fournir le dossier au mois de juillet. Et cela sera celui de centrales au gaz »

« J'ai des instructions du chef de l'État. Ce sera une centrale au gaz et rien d'autre... »


http://www.corsematin.com/article/corse/energie-le-prefet-dit-non-aux-centrales-au-fioul-mais-les-associations-restent-sceptiq

Lire la suite

vendredi 13 août 2010

Un coup de bluff assez révélateur?

L'Algérie risquerait de manquer de gaz pour l'exportation!

Cette info qui est sur le site d'Aria Linda depuis le 30 juillet 2010 a été communiquée à la population Corse par RCFM il y a 2 jours.

Information, que nous avons directement, et en avant première, communiquée au patron de la direction déléguée à l'énergie en lui faisant remarquer qu'elle était parfaitement connue des Communistes Corses, donc à priori du "Front de Gauche" et de la CGT.


"Oui, bon écoute......je vérifie l'info et je te rappelle dans la foulée"          l'aspettu anc'avà.

Depuis, l'ensemble des médias locaux s'interroge sur l'opportunité d'un plan B!

Et si la CRE n'a toujours pas répondu sur la prise en compte du surcoût d'un démarrage fioul léger, cela ne l'empêche pas d'avoir des avis positifs pour augmenter le prix de l'électricité: seulement 3 % pour 90 % des ménages et pas plus de 4 € par mois.         Ouf, Proglio avait demandé 20 %!

Allez, revue de presse plan B
.........
 

Lire la suite

mercredi 11 août 2010

Cocoricos sur le podium....

Grâce au rachat de 70 % de l'énergéticien britannique International Power, GDF Suez accède à la seconde place sur le podium mondial des électriciens, juste après EDF, et deviendrait le premier gazier européen.  GDF Suez renforce donc son activité de producteur d'électricité à partir de centrales thermiques fonctionnant au gaz puisque la majorité des 45 centrales acquises utiliseraient ce combustible.

A suivre... on se souvient notamment que l'achat de British Energy, l'énergéticien nucléaire britannique, par EDF avait été dénoncé comme une très mauvaise affaire, et même par ses propres cadresOn peut tout de même se demander ce qui pousse la perfide albion à renoncer à sa souveraineté nationale dans le domaine de l'énergie

Un achat qui ne serait toutefois pas sans conséquences écologiques, et qui ne va probablement pas améliorer la réalité des mauvais résultats français .

Contrairement à ceux de Corse, les Communistes de Russie, eux savent reconnaître que la pollution à un impact sur la santé, et qu'elle tue.


 

Indépendance énergétique en vue pour la Réunion?

 

 

mardi 10 août 2010

GALSI....... GAL innò

Extrait de l'entretien avec le ministre des affaires étrangères Italien Fanco FRATTINI du 14 juillet 2010:

Le gazoduc Galsi, qui devrait être concrétisé en cette année et lancé en 2014 avec deux ans de retard, subit les contrecoups de l’affaire Corse ? Est-ce que l’Italie a trouvé un accord avec la France à ce sujet?

«Je ne voudrais pas confondre deux aspects. Le Galsi est un projet conjoint de longue haleine qui contribuera à la sécurité énergétique de l’Italie et, à travers cette dernière, de l’Europe globalement. Ce n’est pas un hasard, même grâce à une forte action du gouvernement italien, qu’il ait été inclus par l’UE parmi les 5 axes prioritaires de développement du réseau transeuropéen de l’énergie, avec un financement communautaire de plus de 120 millions d’euros.

Quant aux délais de réalisation, une fois résolues les questions techniques et administratives qui ont engendré un certain retard, ils dépendront du choix des Algériens, et notamment des stratégies énergétiques nationales relatives à l'exportation de gaz naturel.

Pas de réponse à la question relative à un accord entre l'Italie et la France...... "l'affaire Corse",

Pas de réservation des 5 % des volumes de gaz,

Pas de nouvelles des discussions entre EDF et les instances européennes,

Pas de nouvelles du dossier sur le projet de centrale au gaz qu'EDF devait présenter au cours du mois de juilet 2010 au Préfet de Région pour la région Ajaccienne,

Pas de réponse du Ministère de l'industrie sur la fin de la dérogation doit mettre fin à l'activité de la centrale de Lucciana, si elle n'est pas équipée comme la centrale du Vazzio, d'un dispositif de dépollution, au 31.12.2010,

Pas de réponse du Ministre BORLOO à la lettre adressée par la Conseillère Territoriale chargée de l'Energie sur l'état de mise en service des moteurs de la future centrale de Lucciana,

Pas de nouvelles de mise à l'étude du plan B ainsi qu'annoncé lors du Conseil Energétique:

Spinserati d'aostu......   FIUL PISIU di sittembre.

lundi 9 août 2010

Principe de précaution

Extrait d'un article écrit en 2008 par un professionnel de santé. Il concerne l'mpact de la pollution automobile sur la santé:

31700 décès par an causés par les particules en France, chez les plus de 30 ans. C’est le résultat de l’étude de Künzi et al. publiée en 2000. Le rapport de l’AFSSE (22) publié en 2004 confirme ce chiffre. Il faut le pondérer pour tenir compte des personnes habitant prés d’incinérateurs ou de centrales au fuel mais il faut aussi rajouter les décès des enfants et des adultes de moins de 30 ans. En France la pollution des véhicules fonctionnant au gasoil a déjà fait des centaines de milliers de morts et des millions de malades, beaucoup plus que l’amiante et les accidents de la route réunis, et ça continue. Même si la pollution de l’air tombait à 0 maintenant, certains d’entre nous continueraient à en mourir 15 ans après. Ainsi les chiffres officiels sont souvent sous estimés. Par exemple en décembre 1952 un brouillard de fumées noires a stagné plusieurs jours sur Londres, faisant officiellement 4000 morts. 50 ans après le nombre officiel est triplé: 12000 morts.



Alors, appliquons le principe de précaution.........

Lire la suite

samedi 7 août 2010

Sur un point, le directeur régional a raison.......

Il faut laisser parler les hommes de l'art!

Sur le blog d'un Conseiller Territorial, on peut lire: "Les normes européennes permettent d'établir un seuil d'acceptabilité sous lequel, des scientifiques de toutes disciplines, ont considéré qu'elles ne mettaient pas en cause la vie humaine". Ce premier postulat est totalement faux si l'on se réfère à l'avis des scientifiques.

Puisque ce Conseiller nous amène sur le terrain des normes, ou plutôt des directives Européenne, examinons le cas des microparticules parmi les nombreux polluants émis par les centrales au fioul lourd:
   

Microparticules (PM 10 et PM 2,5)

Des microparticules dont l'AFSSET a clairement défini l'impact sanitaire dans son rapport de mars 2009 commandé par le Ministère de la Santé et celui de Monsieur BORLOO
.

Voici regroupé dans un tableau les préconisations mondiales, les directives européennes et les pratiques locales en ce qui concerne les doses de microparticules que l'organisme humain pourrait accepter journellement:



Voici regroupé dans un tableau les préconisations mondiales, les directives européennes et les pratiques locales en ce qui concerne les doses de microparticules que l'organisme humain pourrait accepter annuellement:



(*) Valeurs limites pour la protection de la santé humaine (applicables aux concentrations non liées à des évènements naturels)
(**) Objectif de qualité 
30 µg/m3


Effectivement, il faut savoir de quoi on parle et ce qu'on compare. On ne peut pas mettre sur le même plan les VLE, valeurs limites d'émission autorisées par les arrêtés préfectoraux qui permettent aux centrales thermiques au fioul lourd de crâcher au sortir de chacun des 7 moteurs :

VLE: 100 µg/m3

Dans le cas d'un arrêté préfectoral, les valeurs limites qui sont observées ne sont absolument pas sanitaires. Elles expriment des limites technologiques liées à des choix de production de l'industriel.
 


Et cette démonstration peut s'appliquer à l'identique pour les autres polluants. Mais le directeur régional, et ses portes paroles, en hommes de l'art avisés préfèrent ne nous parler de ce fioul lourd qui serait presque du fioul léger.

Prétendre se rapprocher du fioul léger, c'est déjà un aveu de taille!

vendredi 6 août 2010

Gaz..............

Une question pratique pour les gens qui mesurent la qualité de l'air.
 
En Corse, chaque année:
Les centrales thermiques consomment : 
 
300 000 tonnes de fioul lourd 
80 000 tonnes de fioul léger
 
C'est une pollution concentrée et localisée.
 
L'ensemble des véhicules diesel (hors navires) consomment:
170 000 tonnes de fioul léger
 
Quand on mesure la pollution émise par l'ensemble des utilisateurs des différents fiouls, qui ont des traçeurs très spécifiques, comment peut-on exclure de citer, parmi les sources de pollutions, celle qui utilise 69 % des volumes consommés?
 
Durant leur tournée du mois d'août en Corse, Jean François Bernardini, le groupe I MUVRINI et la Fondation UMANI apportent leur soutien à ceux qui luttent contre l'utilisation du fioul lourd pour les nouvelles centrales thermiques de Corse.

Vol d' une filiale de GDF SUEZ à Wallis et Futuna .......

Lire la suite

jeudi 5 août 2010

Gaz naturel : le consensus s'affirme.

Serge Orru,  directeur général de WWF dans Corse Matin  du mercredi 04 août 2010.

"Il faut que l'écologie pénètre les consciences comme ont pu le faire les Droits de l'Homme."

Parlons un peu de la Corse. Vous croyez au projet Galsi ?

Je veux y croire. La Corse a besoin d'énergie et de centrales qui fonctionnent au gaz naturel, c'est une évidence. Il n'y a plus que les îles dans le monde où le fioul lourd est imposé. Lorsque je regarde les ressources naturelles de notre île, je me demande comment on a pu accumuler autant d'années de retard sur la maîtrise de l'énergie qui crée des emplois non délocalisables, sur l'isolation des maisons, sur le chauffage solaire dont toute la population devrait être dotée depuis longtemps. Prenons exemple sur l'île de la Réunion qui a conquis son autonomie énergétique. J'attends toujours le Paul Vergès corse...

EDF se dit prête à étudier un projet solaire pour la Corse...

Grand bien lui fasse et grand bien nous fasse ! Pour le solaire, la plupart des brevets sont français mais ce sont les Américains et les Chinois qui en tirent profit, alors que la France continue de miser sur le tout-nucléaire. La Corse est un territoire solaire, un territoire d'eau, un territoire bio. Ce n'est pas une terre à sanctuariser, mais il est possible d'imaginer pour elle un autre destin économique que celui essentiellement basé sur les deux mois de haute saison.

Toujours dans Corse Matin, le 3 août 2010 :

"...s'il y avait un choix à faire.....concernant l'approvisionnement énergétique de notre île,  nous (le GIE dépôt pétrolier pétrolier) opterions sans hésitation aucune pour le choix d'énergie propre telle le gaz ......."

 

 

 

 

mercredi 4 août 2010

Le photovoltaïque en Corse on nous en fait tout un cinéma!

PHOTOVOLTAIQUE

L'état du raccordement des producteurs au mois de juin 2010 est là pour en témoigner, malgré toutes les annonces officielles, la Corse n'est pas la première région française pour le solaire.

Si l'on s'intéresse au réalisé (en service), la Corse est avant dernière.

Si l'on s'intéresse aux projets (en file d'attente) la Corse est en tête...comme pour le projet de raccordement au projet de gazoduc GALSI.

Si l'on s'intéresse au total, la Corse ne serait que deuxième après la Réunion qui totalise à elle seule plus de 59 % du réalisé.




Globalement, les installations en service ne représentent que 10 % de la totalité.  Et il manque la comparaison avec le reste des départements de l'hexagone
.

Merci à la Corneille de Tolla pour ces infos.


Le tableau complet

CINEMA

Le film LUMIERE NOIRE était, semble-t-il, programmé pour une diffusion dans le cadre de la journée spéciale CCAS que le festival de LAMA réserve chaque année à son sponsor, le premier employeur de Corse et opérateur monopolistique en énergie.

Contre toute attente, le reportage LUMIERE NOIRE qui aurait été jugé " trop à charge", n'a pas été diffusé aux quelques 200 agents qui avaient fait le déplacement jusqu'à LAMA.

Un mauvais coup pour le tissu économique insulaire, et pour
le seul film réalisé par une société de production Corse dont le siège social est très précisément à LAMA.

3 PHOTOS du jour:

 

 

HAUSSE des TARIFS

lundi 2 août 2010

Qualité de l'air : perdu de vue!

Au début de l'année 2010, l'affichage convivial permettant de consulter les relevés par station disparaissait des écrans de Qualitair et ne devait plus y réapparaître malgré les explications données par son directeur. (les prestataires en charge des programmes ne sont pas en mesure de répondre à ses attentes)

Depuis les choses ne se sont pas améliorées, voici ce qui apparait maintenant sur le site de l'association indépendante quand on veut par exemple voir si les capteurs ont remarqué la pollution des 3 bateaux à quai de la veille:

En revanche côté articles dans la presse, pas de baisse. On attend le débat télévisé.

 

Le Député Sauveur GANDOLFI SCHEIT et le Député Européen François ALFONSI ont écrit au Ministre Jean Louis BORLOO

 

U ventu spazzerà

 

Lire la suite

dimanche 1 août 2010

Gaz Algérien : Livraisons compromises?

"Aucun partenariat n’a été conclu depuis six mois."

"Sans un arbitrage dans les grands projets industriels énergivores, notamment pétrochimiques, la réalisation du gazoduc Galsi reliant l’Algérie à l’Italie via la Sardaigne est compromise.   Les quantités de gaz algérien pour alimenter « ce tuyau », considéré comme stratégique dans l’approvisionnement en gaz de l’Europe,  seraient indisponibles".


"...les compagnies du Qatar

envisagent  d’inonder

le marché européen en

gaz naturel liquéfié dès 2011."

 

Ces extraits sont tirés de l'article paru sur le site Maghreb Emergent disponible à l'adresse:

http://www.maghrebemergent.info/entreprises/60-algerie/959-algerie-le-temps-joue-contre-le-top-management-de-sonatrach.html