Ces centrales si visibles, ces lignes qu’on enterre.

Après ce titre à la une, CORSE-MATIN du 24 mai 2010 consacre une deuxième page à EDF Corse.

Il serait plus juste de parler d’EDF/SEI, centre de Corse, depuis qu’EDF, sous l’œil de la CRE, a décidé d’assimiler la Corse aux DOM, les départements d’Outre-Mer, et de la considérer, malgré ses deux connexions câblées, comme une zone non interconnectée, une ZNI.  

Page deux, la seule petite phrase de Jacques Thierry MONTI est lourde de sens car révélatrice d’un inadmissible mépris pour la population :

^p

« Plutôt que de se polariser sur de faux problèmes, il serait bon d’identifier les vrais chantiers, notamment avec des priorités environnementales. Je serais prêt à travailler davantage sur les réseaux si l’on me fichait la paix sur les centrales »

p

Et appelle quelques réflexions :

p

Devons-nous comprendre que l’impact sanitaire des centrales thermiques sur la santé de la population est officiellement pour EDF/PEI un faux problème ?  Ou bien,  Monsieur le directeur régional parle-t-il en son nom propre ainsi que l’utilisation de « Je » et de « me » semble nous l’indiquer ?

Qui désigne « on » ? :

 

      Les élus locaux, représentatifs de la population, se polarisent-ils sur de faux problèmes ?

 

Les services de l’Etat, en charge de la santé, se polarisent-ils sur de faux problèmes ?

 

Les associations dont les propos sont systématiquement qualifiés de mensongers se polarisent-elles sur de faux problèmes ?

 

Pourquoi essayer d’afficher un petit coté écologiste ? Le statut actuel de ZNI impose bien à son directeur et à ses deux adjoints de s'occuper des 3 composantes de l’activité d’EDF/SEI que sont la production, le transport et la distribution.

Pourquoi chercher,  quand cela lui convient, une comparaison avec le réseau de distribution national, alors que la Corse est traitée comme une ZNI, et que depuis le rapport Leteurtrois de 2005, le mauvais état de son réseau de distribution a été démontré ?

Pourquoi la liaison souterraine de 90 KV sur Bastia n'est-elle pas mentionnée dans les 3 grands projets phares ? (Le deal, est pourtant simple nous dit notre amie la Corneille : laissez-lui faire sa centrale au fioul lourd et il enterrera peut-être la liaison qui est aujourd'hui prévue en aérien)

Pourquoi Monsieur le directeur régional, si prolixe, a-t-il refusé de participer au débat dans l’émission Orizonti qui a suivi la projection du reportage LUMIERE NOIRE ?

 p

Et si c’était « Je » qui nous « fichait la paix » en allant travailler davantage ailleurs ?

  p 

EDF : la réponse fracassante de l'association A Sentinedda  (Aujourd'hui 12h57)

 

Laetitia Pietri - Alta Frequenza - « Enterrer les câbles c’est bien, ne pas enterrer les morts ce serait encore mieux »

c’est la réponse fracassante faite par l’association A Sentinedda après les propos tenus par le directeur d’EDF Corse dans la presse quotidienne. Des propos qualifiés de « provocateurs et scandaleux », les associations parlent même de chantage. Ces dernières précisent d’ailleurs qu’elles ne lui ficheront pas la paix sur les centrales tant que celles-ci seront prévues pour fonctionner au fioul lourd. Ecoutez les explications de Dominique Lanfranchi pour l’association A Sentinedda