EDF face à la concurrence
 
Sur les barrages hydroélectriques
P
Le ministère de l'écologie et de l'énergie a annoncé le 22 avril 2010 l'ouverture à la concurrence de 20 % du parc hydroélectrique français. 
Ce sont donc 5 300 MW hydroélectriques sur 25 000 MW qui pourront faire l'objet des nouvelles concessions qui seront attribuées entre 2013 et 2015.
 

Sur la production nucléaire

Malgré l'ouverture du marché de l'énergie, le 1er juillet 2007 EDF détient encore 95 % du marché des particuliers dans l'Hexagone. 

Le projet de loi sur la nouvelle organisation du marché de l'électricité (NOME), destiné à favoriser la libéralisation du secteur, aura-t-il un effet sur le coût de l'énergie pour le consommateur?

Si le gouvernement avance que sa réforme n'aura aucune incidence sur les tarifs réglementés, des différences d'appréciation entre EDF et la Commission de régulation de l'énergie (CRE) existent ainsi que le montrent la teneur des propos tenus le PDG d'EDF, et le président de la CRE devant la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

Si les Français bénéficient actuellement d'un prix du courant très compétitif, inférieur de plus de 30 % à la moyenne européenne, les spécialistes estiment les tarifs seront amenés à augmenter.

Norbert LAREDO pour I VERDI au micro d'Altafrequenza sur le coût de l'électricité