Après l'épisode de la désignation  du n°2 de la liste UMP par l'UMP Nicolas SARKOZY, c'est au tour du député UMP et premier adjoint au maire de Marseille de faire de l'ingérence dans les affaires Corses au sujet cette fois de la continuité territoriale!
 
Roland Blum, à travers un communiqué de presse s’inquiète de l’avenir de ce « service public ». Il voit une distorsion de concurrence dans l'attribution de l’aide sociale versée aux opérateurs entre Toulon, Nice et la Corse, à savoir Corsica Ferries, et Moby Lines.

Et le journal La Marseillaise de s'interroger:

"Les amis politiques du député adjoint au maire de Marseille ne disposent-ils pas de la majorité à l’assemblée territoriale de Corse ? Où il est vrai que, hormis le groupe dirigé par le communiste Dominique Bucchini, on n’a guère vu de levée de bouclier contre des dispositions de nature à générer les « distorsions de concurrence » dénoncées par Roland Blum. Et puis, pourquoi avoir attendu tout ce temps ? Histoire de redorer le blason de l’UMP quelque peu terni si l’on en croit les sondages, à quelques semaines des élections régionales ?"

Et Aria Linda de constater qu'il y a  en Corse une énorme distorsion de concurrence qui ne gène ni l'UMP, ni les Communistes et qui n'a suscité de la part de Dominique BUCCHINI aucune levée de bouclier.

Il semble que la situation de monopole dont bénéficie EDF/SEI au travers du statut de ZNI, alors que le niveau d'interconnexion (parfois jusqu'a 40 %) se situe bien au dessus des 5 % admis par dérogation et devrait également interpeller Roland BLUM.

Mais paradoxalement, il semble que la région Marseillaise ne soit pas un creuset d'exemplarité pour l'UMP qui ferait mieux de balayer devant sa porte. C'est bien à l'UMP que la région est redevable de l'incinérateur de Fos/Mer d'ailleurs toujours en attente d'une autorisation d'exploitation. Selon une étude des risques sanitaires, la situation actuelle et future n'y serait pas "globalement préoccupante"..... IOI

Il y a plus intéressant :

L’association A Sentinella et le collectif Aria Linda ont le plaisir de vous inviter  à la présentation du reportage LUMIERE NOIRE réalisé par Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD qui aura lieu le samedi 27 février 2010 à partir de 18h00, à la salle des fêtes de Bastelicaccia.

LUMIERE NOIRE, dans la lignée des sujets précédemment traités par Eliane PARIGI et Jean Charles CHATARD,  « Corse, le mensonge radioactif » en 2006, et « Mortel  Amiante » en 2008, porte un regard sur le marché de l'énergie en Corse.

Renouvelable, câble, gazoduc....Entre urgence sanitaire et nécessité socio-économique....quel choix; quelles perspectives pour l'île?

Après la projection, la parole sera donnée à la salle pour en débattre, en présence des réalisateurs.

Ce reportage est réalisé avec la participation de la Collectivité Territoriale de Corse et en coproduction avec  France 3 Corse.


Du 1er au 7 avril, la semaine du développement durable 2010 sur le thème : Changeons nos comportements
......Visiblement c'est pas gagné pour l'UMP qui manoeuvre aussi depuis Tahiti.

Lire la suite