Trois...successivement 3 de mes connaissances m'ont appelé pour me signaler qu'elles avaient récemment été sondées par téléphone.

Evidemment, la méthode est subtile car par téléphone ........pas de trace écrite. Et le sondé téléphonique, toujours un peu surpris et non préparé, n'a pas forcement le bon recul pour mesurer l'objectif des sondeurs.

D'après les sondés, EDF, fioul lourd et pollution reviennent très souvent de façon très insistante.

Pour assoir un sondage, il faut surtout que la majorité des sondés puissent créer la rumeur de l'existence d'un sondage.  A en juger par la personnalité des 3 sondés, le caractère aléatoire du sondage y perd  donc un peu de la crédibilité, qu'il cherchait à gagner.

Les 3 sont en fait des membres d'associations de défense de l'environnement, dont deux sont respectivement présidente et président d'associations très en vue contre le fioul lourd et les pratiques d'EDF, sur les 307000 habitants que compterait la Corse.

Alors, on peut simplement penser que le discours que prononcera le Président de la République s'appuiera sur ce sondage pour faire accepter le fioul lourd à la population.

La même méthode aurait été utilisée préalablement au déplacement du Président SARKOZY en ce début d'année 2010 à Mayotte et à la Réunion. En ces départements de France où EDF/SEI sévit encore avec du fioul lourd et compte récidiver, le Président était accompagné de Monsieur Henri LAFONTAINE patron d'EDF/SEI.

Dans ces départements, le gaz aurait aussi été promis pour bientôt aux populations. Evidemment pas d'acheminement par un gazoduc comme le GALSI, mais sous forme de micro-chaine GNL. Mais en attendant et pour longtemps elles devraient continuer à accepter du fioul lourd.

Le 2 février 2010, Nicolas SARKOZY sera en Corse............accompagné d'Henri LAFONTAINE.

Le communiqué de nos partenaires du Collectif "Lucciana centrale à u gazu"