« …en l’état actuel des choses ce qui a été présenté, y compris aux élus de l’Assemblée de Corse avant la délibération du 24 novembre 2009, ce n’était pas des centrales au fioul lourd ».


La population et les élus auraient donc été victimes d'une manipulation? 

.................


Lire la suite