Le Préfet de Région, qui a toujours été un interlocuteur attentif des associations, et donc de la population, estime que la délibération de l'Assemblée de Corse remet en cause le Plan Energétique Corse.

Il va donc falloir que le plus haut représentant de l'Etat dans l'île nous explique sa prise de position, et sa lecture du Plan Energétique Corse et de la délibération AC 05/225.

Car pour l'avoir pour livre de chevet depuis 18 mois, nous avons la certitude que la délibération de nos élus est parfaitement en accord avec le Plan Energétique Corse et la délibération AC 05/225 qui adopte ce plan.

En fait, ce qui nous semble poser un problème à EDF/SEI, c'est l'interprétation à son avantage que cet l'opérateur unique a estimé pouvoir faire de ce plan, largement inspiré par le rapport LETEURTROIS.

D'ailleurs cette interprétation est manifeste dans le dossier qu'EDF/SEI a soumis à l'enquête publique.

On comprend maintenant pourquoi le directeur d'EDF n'a jamais tenu sa promesse de nous remettre un dossier technique!

Car les belles promesses de réduction de la pollution par 3 ne sont pas au rendez vous.

Et visiblement EDF/SEI qui n'a que très peu évoqué le raccordement au gazoduc
, a déjà un avant projet de renforcement du point de dépotage fioul lourd.

Pourtant, dans la délibération AC 05/225, le raccordement au gazoduc est prévu bien bien en amont du renforcement du point de dépotage fioul lourd.

Pierre Paul, notre membre pro de l'image nous a concocté quelques petits extrait de la table ronde GALSI à Festiventu. Retrouvez les sur  http://www.dailymotion.com     taper isulaviva et piocher dans les vidéos présentées....
Merci PP



Lire la suite