Après avoir osé nous parler de fioul environnemental, tout en ignorant comment était appréciée la qualité de l'air sur sa commune de Lucciana, un élu territorial taxait nos propos d'excessifs.

Dans la même famille politique, hier à Calvi, le Président de l'Assemblée de Corse étale ses cartes de visites, et clame "qu'il  ne s'égarera pas comme certains" et de nous resservir "une annonce au plus haut niveau de l'Etat" ..... Jusqu'au moment où un représentant fédéral du syndicat  CFE CGC, qui a aussi ses entrées au ministère de Jean Louis BORLOO, lui fait part du peu de zèle que les serviteurs de l'Etat mettent à faire avancer le dossier du raccordement de la Corse au gazoduc GALSI.

Alors Messieurs?

Avec le Président de l'Exécutif, votre triumvirat nous avait reçu lors du rassemblement pro GALSI le 29 juin 2009 organisé devant l'Assemblée de Corse. Qu'y a-t-il de nouveau sous le soleil, à part la délibération qu'à contrecœur, ainsi que nous l'ont rapporté des journalistes,  vous aviez soumis à un vote unanime de l'Assemblée de Corse pour demander à l'Etat de s'engager sur le dossier?

Alors que la France avait la Présidence de l'UE, rien n'a été fait pour engager la Corse sur le chemin de la modernité!  Les seules réponses qui nous viennent d'Europe, grâce au Député Européen François ALFONSI, pointent l'immaturité du dossier français.

Alors, qui  freine depuis 4 mois pour engager les 10 M€ d'€ qu'il faut engager pour faire avancer les études de détails?

Les populations d'Ajaccio et de Lucciana ont exprimé le même refus incontournable du fioul lourd, et leur acceptabilité du gaz naturel.

Ceux là même qui clament l'urgence à remplacer les centrales, en se hâtant de ne rien faire pour les alimenter au gaz naturel, se rendent complices des pro fioul lourd.

Ils risquent bien de perdre des plumes dans le compte à rebours des territoriales, et plus tard des municipales.    On y pensera dans l'isoloir.

A Lucciana la population a suivi avec beaucoup d'intérêt les explications des associations venues apporter leur soutien à cette initiative citoyenne. Nous lui apporterons tout le soutien nécessaire et souhaité pour participer à l'enquête publique en cours, et à toute manifestation de niveau régional.

Sur Alta Frequenza, Fabiana nous parle de la création du collectif de lucciana : http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/centrale_de_lucciana_un_collectif_pour_dire_non_au_fioul_37433?

 

 

 

 

 

Lire la suite