Les

représentants de l'Etat, les représentants des Collectivités Territoriales, et les Industriels, donc les membres des 3 autres  collèges n'ont pas encore exprimé leur position suite à la démission des membres associatifs du 4eme collège de leurs postes de responsabilité au sein du bureau de Qualitair Corse. 

Dans le collège des industriels,  EDF est le seul membre à s'acquitter de la TGAP, la taxe générale sur les activités polluantes, qui contribue au financement du fonctionnement de Qualitair Corse. Ce collège compte pourtant d'autres pollueurs. Priver de moyens financiers une association indépendante qui en a grand besoin pour mieux assurer sa mission revient à réduire son indépendance, ou à augmenter sa dépendance.

Sur le site de Qualitair Corse, l'exemple, parmi tant d'autres, de la surveillance des microparticules PM 10 à travers le tableau des résultats mensuels d'octobre 2009 montre pourtant qu'il faut intervenir sur le fonctionnement de cette association.

Le jeudi 1 octobre 2009 étant la dernière journée affichée et confirmée, le vendredi 2 octobre n'étant pas confirmé au delà de  14h00, nous sommes donc dans l'ignorance totale d'éventuels dépassements des seuils réglementaires qui auraient pu être atteints sur "24 heures glissantes" et imposer une information, ou une alerte de la population.

La notion de 24 heures glissantes représente la période de 24h durant laquelle la concentration maximum admise pour un polluant a été dépassée. Sur l'ensemble des polluants, nous n'avons plus aucune information sur une période qui excède largement les 24h glissantes puisqu'au lundi 5 octobre 2009 à 8h00, le manque d'informations atteindra 66 h. Cette situation est aussi récurrente que le dysfonctionnement ou l'absence de fonctionnement de plusieurs capteurs, l'affichage de valeurs négatives, la modification de valeurs confirmées, les disparitions d'affichage....




Question à Paul Antoine LUCIANI.     Quand vous dites:

"....en attendant le GALSI, il faut un dispositif intermédiaire de production d'énergie"

vous pensez au fioul lourd que M STEFANI du groupe communiste à l'Assemblée de CORSE avait défendu en votant avec l'UMP contre une motion pour le passage au gaz naturel?

Vous croyez donc comme lui à des moteurs propres qui ont reçu toutes les assurances d'EDF et d'un syndicat?

Je vous invite à lire le compte rendu de la session de février 2008 ( http://www.arialinda-asso.com/share... )

Construire la future centrale sur le site déjà pollué du Vazzio est une solution évidente. Encore faut-il qu'EDF fasse la démonstration de la "propreté" de sa future centrale, ce qui n'est pas gagné. La suite..........

Lire la suite