« … le directeur de Qualit’air Corse…et son président … sont monté au créneau…… »

Lapsus  révélateur, ou coquille dans l’article du Petit Bastiais qui évoque une polémique née des doutes exprimés par Aria Linda sur l’image de la qualité de l’air?   

Sommes nous sur une démarche polémique en consultant régulièrement le site de Q’AC et en y faisant un certain nombre de constatations sur les seules informations accessibles au grand public, censées être représentatives de la qualité de l’air que nous respirons ?

Ne nous contentant pas du simple Indice Qualité de l’Air, nous nous sommes intéressés depuis plusieurs semaines aux différentes courbes par polluants et à leur évolution au cours d’une journée. Nous avons donc enregistré et comparé ces informations au fur et à mesure de leurs (cinq) parutions en ligne depuis le premier affichage vers 8h le jour dito jusqu'au dernier à 8h le lendemain. Seule la dernière version restant ensuite visible pour le grand public.

D’autre part, à partir d’observations et de photographies d’événements de pollution (panaches issus des centrales thermiques alimentées au fioul lourd, ou des navires alimentés au fioul lourd) et d’indications  sur la direction des vents dominants à différentes heures et en différents lieux (Manches- à- air, drapeaux) nous avons essayé de faire une corrélation avec ces courbes de polluants mis en ligne par Q’AC.

Nous avons observé un certain nombre de dysfonctionnements, de modifications de l’affichage, et selon les secteurs, une réactivité différentielle du dispositif de surveillance de la qualité de l’air.

Ces constats, qui ont été mis en ligne sur notre blog, appellent au moins quelques explications sur le fond de la part d’un responsable de Q’AC. Explications que nous n’avons d’ailleurs entrevues ni dans l’article du Petit Bastiais, ni dans les généralités dispensées  dans d’autres organes de presse.

Les relevés du 11 septembre 2009 nous donnent l’occasion de poser de nouvelles questions :

Lire la suite