En 2008,  plus de 2500 phases transitoires, caractéristiques d'un fonctionnement en semi-base, ont été relevées pour une centrale qui devrait normalement travailler en base selon le Plan Energétique Corse.

La tendance 2009 n'est pas en reste si l'on en juge aux relevés d'autosurveillance des 4 premiers mois de l'année puisque 818 de ces phases non comptabilisées dans les Valeurs Limite d'Emission
ont été relevées, ce qui en extrapolant sur 12 mois confirmerait les chiffres de 2008.

Lorsque les groupes ne travaillent pas du tout (ou qu’ils ne travaillent pas chaque jour d’un mois)  EDF/SEI calcule systématiquement leur pourcentage de respect des VLE qui est du coup forcément égal à 100 %.

Autre curiosité de ces relevés, des oublis assez importants de temps de fonctionnement qui se montent sur les 4 premiers mois de 2009 à 37h30.


Lire la suite