La population des environs de la centrale de  Lucciana, qui n’est pas aussi endormie qu’il nous y paraissait, souhaiterait même réagir contre la future centrale à moteurs propres alimentés au fioul lourd voulue par EDF, et envisagé de nous inviter à témoigner de notre expérience au cours d’une prochaine réunion sur la commune.

L’enquête publique démarrant bientôt, nous apporterons très volontiers notre concours à la population. Nous y avons tous intérêt, d’autant que de  l’avis même des spécialistes d’EDF,  il est impératif de raccorder au moins les deux centrales thermiques de Corse, pour donner  un intérêt économique au gazoduc GALSI.

EDF, ou du moins sa filiale Systèmes Electriques Insulaires pour la Corse, n’est pas une entreprise philantropique. Et comme tous les industriels avisés, SEI ne financera pas deux fois au même endroit un moyen de production sensé être amorti sur 30 ans.  N’oublions pas que la commande ferme des moteurs diesels alimentés au fioul lourd SEI/EDF à l’industriel MAN ne comporterait, si l’on en croit les propos de l’ex directeur d’EDF,  qu’une option de conversion fioul lourd / gaz naturel.

Il est donc tout aussi impératif d’éviter qu’un cheval de troie alimenté au fioul lourd à Lucciana ne supprime le niveau d’intérêt que représente le raccordement  des deux centrales thermiques de Corse au gazoduc GALSI.  

La bonne volonté d’EDF, à nos yeux, manque sérieusement de crédibilité. Nous avons en effet rencontré l’actuel directeur d’EDF pour lui demander de nous remettre des éléments de nature à accréditer la notion de moteurs propres alimentés au fioul lourd. Nous les attendons encore.  Tout le monde se souvient d’ailleurs des propos narquois de l’ex directeur d’EDF lors d’un Cuntrastu au sujet de la différence de réactivité des populations du sud contre le Vazzio, et de celle de la population de vivant autour de Lucciana contre la centrale de Lucciana.

Michèle RIVASI, présente aux côté de François ALFONSI nous a montré tout son intérêt pour la situation énergétique et environnementale de la Corse. Nos deux députés Européens se sont engagés à défendre les intérêts de la Corse et de sa population à Bruxelles.

J’irais bien refaire un tour du côté de Lucciana ….. et lundi avec nous, venez faire un tour du côté de la CTC:

Venez nombreux

lundi 29 juin 2009 à 17h devant la CTC

participer au

rassemblement pour le  raccordement
de la Corse au gazoduc

GALSI