Les élus du groupe PNC-CHJAMA NAZIUNALE qui siégent à l'Assemblée de Corse, continuent d'accompagner l'action d'ARIA LINDA.

Depuis sa création, ARIA LINDA et son alliée A SENTINELLA bénéficient d'un soutien sans faille du groupe dans la lutte contre les centrales thermiques au fioul lourd. D'autres membres de groupes ont également apporté une contribution active aux démarches anti-centrales au fioul lourd qui ont été menées au sein de l'Assemblée, et  du Conseil Général.

Le droit de la population à respirer un air moins pollué et à pouvoir protéger son environnement devrait faire l'objet d'un soutien de la même qualité de la part des autres groupes de l'Assemblée de Corse. Des contacts ont été pris pour obtenir leur adhésion.

A l'approche des élections Européennes les électeurs pourront apprécier l'intérêt que porte la classe politique Corse à l'avenir environnemental et sanitaire de l'île au travers de leur adhésion au manifeste GALSI, mais aussi dans leur capacité à refuser l'incinérateur.

Les deux grands risques de pollution figurent encore dans la nouvelle mouture du PADDUC.

Ainsi qu'aime à le souligner son principal défenseur, le PADDUC new look n'a bénéficié que d'un lifting sémantique. Il devrait donc logiquement pâtir du même sort que le premier jus.