.

....a-t-elle seulement pour objectif nous présenter ses vœux de Pace è SALUTE?

Car en préférant la moindre pollution du gaz naturel à celle du fioul lourd, la population Corse a bien conscience de ne pas viser un firmament à atteindre. Il ne s'agit en effet que d'un pis-aller pour essayer de préserver notre SALUTE.

Alors, tout ces effets d'annonces, resteront des effets d'annonces:

- tant que l'Etat, actionnaire majoritaire d'EDF à près de 80 %, n'aura ratifié son intention et c'est bien ce qu'a rappelé
Danuta HÜBNER, commissaire Européenne de passage dans l'ile en décembre 2008,

- tant que la CRE, dont le président n'a pas daigné répondre à nos observations sur la situation énergétique de la Corse, n'aura pas enfin joué son rôle,

- tant qu'EDF, dont le représentant local méconnait l'avis des professionnels de santé, n'aura pas inscrit le raccordement de la Corse au GALSI dans ses programmes d'investissement.

Alors, gardons nous de nous réjouir des bains chauds qui, souvent, précèdent les douches froides.




*dont le représentant à la CTC avait voté, avec l'UMP adepte du "moteur propre au fioul lourd", contre notre motion "pro gaz" en février 2007, et osé soutenir que la future centrale serait au fioul "léger".