Association Aria linda

samedi 31 janvier 2009

Deuxi�¨me EPR : câ��est encore pour EDF, GDF-SUEZ serait sur les rangs pour le 3�©me.

Alors que bien des observateurs avaient pronostiqué que GDF-SUEZ serait le constructeur du second EPR, c’est EDF est désignée.

La puissante EDF SA, dont l'Etat est actionnaire à près de 80 %, vient à peine d'acquérir son homologue de Grande-Bretagne!

Lire la suite

mercredi 28 janvier 2009

Assembl�©e de Corse: c'est la rentr�©e! La premi�¨re session devrait traiter de l'augmentation de d�©bit du c�¢ble SARCO.

Passage à 100 MW ? 

L'article 9 de la délibération 05/225 approuve le principe d'ajout avant le 31.12.2010, d'une tranche de 20 MW , supplémentaires aux 80 MW actuels.

Avec une réserve contenue dans l'article 10 sur le bon avancement des centrales d'Ajaccio, de Lucciana, des barrages du Rizzanese et d'Olivese.   On est loin du compte.....................

Lire la suite

lundi 26 janvier 2009

GALSI : La Pr�©sidence de la R�©publique nous a r�©pondu - Nous avons �©crit au Pr�©fet de R�©gion

     Ainsi que nous en avait assuré Monsieur le Préfet de Région, le courrier que nous lui avions remis à l'attention du Président de la République, est bien parvenu à son destinataire.

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Claude GUEANT, y a répondu par un courrier en date du 23 janvier 2009, nous informant de la transmission de notre *dossier
, à la demande du chef de l'Etat, au Ministre du MEEDAT, Jean Louis BORLOO, afin qu'il porte une attention toute particulière au projet (au projet) GALSI.

*L'envoi contenait un double de notre courrier de 5 pages au Président de la CRE, visiblement plus occupé que le Président de la République, et qui n'a pas encore eu le temps de nous adresser la réponse polie que nous avons récement demandé à son attachée de presse,
qui n'a pas encore eu le temps de nous adresser de réponse.

Suite aux informations que nous avons pu obtenir sur ce qui s'est dit au sujet du GALSI lors de la Commission du Développement Economique de l'Assemblée de Corse qui s'est tenue le 22 janvier 2009 en présence de Monsieur GALSI.....

Lire la suite

samedi 24 janvier 2009

Gazoduc terrestre : un exemple tout r�©cent. De bons points de comparaison?

Le journal LA VOIX DU NORD du 7 décembre 2008 publie un article qui contient quelques éléments qui nous permettent d'imaginer ce que pourrait être la procédure de construction d'un gazoduc en Corse, à partir de l'exemple de celui qui va relier Loon-Plage (Nord Pas de Calais) à Cuvilly (Oise).

Le gazoduc sera long de 191 km  

Le coût estimé de l'opération : 500 millions d'euros.

Échéancier :

2009, dépôt du dossier d'autorisation ministérielle et enquête publique
2010, décision ministérielle
2011, travaux préparatoires sur les points sensibles (traversées d'autoroutes, de voies ferrées...)
2012, pose de la canalisation
2013, mise en service

191 km, ça équivaut presque à la somme d'un tronçon de gazoduc entre Porto-Vecchio et Lucciana (110 km à vol d'oiseau), et d'un autre tronçon de gazoduc
entre Porto-Vecchio et Ajaccio (60 km à vol d'oiseau)?

Ca va devrait donc coûter sensiblement le même prix? On parlait de 200 M€ par la mer ( à nage de poisson), et on parle déjà du double par la terre!

Bien que le tracé définitif ne soit pas encore connu, l'échéancier est prévu sur 5 ans. Il estime la phase administrative à 2 ans et suppose une phase de réalisation des travaux sur 2 à 3 ans....

C'est probablement là, sur la durée des 2 phases qu'une comparaison avec ce qui est possible en Corse prend fin!

L'article s'attarde sur les question du public......

Lire la suite

vendredi 23 janvier 2009

Ce qui s'est dit au sujet du GALSI: quelques pistes.....

La commission du développement économique à donc entendu Monsieur LETEURTROIS.

Jean BIANCUCCI qui assistait à cette réunion nous a donné les grandes lignes de ce qui s'est dit ce matin.

La solution 100 % maritime au départ de la Sardaigne ne serait pas privilégiée compte tenu d'incertitude sur le tracé. En revanche la solution qui semblerait être envisagée serait de réaliser une traversée maritime entre OLBIA et PORTO-VECCHIO, puis de rejoindre LUCCIANA, et AJACCIO par voie terrestre.

Au premier abord, cette première annonce présente le gros inconvénient de créer un périmètre sensible (SEVESO ?) sur le passage du gazoduc, et donc il faudra passer par une DUP, procédure d'expropriation.......etc.  Ce qui ne va pas faire gagner du temps au camp de ceux qui veulent voir tourner les centrales de Corse au gaz naturel.  Est-ce purement fortuit?

Dans ce cas le gaz repartant de OLBIA, ne bénéficierait plus de la pression du gazoduc GALSI, et devrait être remis en pression pour être réacheminé vers ses deux destinations en Corse.

Le coût définitif de la desserte Corse ne serait pas encore établi, compte tenu du stade incomplet des études.....

Lire la suite

ASSEMBLEE GENERALE dâ�� A SENTINELLA VENDREDI 06 F�©vrier 2009 �  18 H 30 Salle des f�ªtes de BASTELICACCIA

ASSEMBLEE GENERALE d’ A SENTINELLA

VENDREDI 06 Février 2009 à 18 H 30
Salle des fêtes de BASTELICACCIA
( sous les locaux de la Poste)

 

L'invitation de Dumè LANFRANCHI, le président d'A SENTINELLA, association partenaire et amie,

Madame, mademoiselle, Monsieur,


Malgré l’engagement de tous les instants dans notre combat contre la centrale à fioul, cette bataille n’est pas encore gagnée. Le préfet de Corse s’est engagé à faire avancer le dossier du GALSI (gazoduc transportant le gaz naturel de l’Algérie à l’Italie en passant par la Sardaigne, sur lequel un raccordement pourrait alimenter la Corse), ce qui permettrait de faire fonctionner les centrales thermiques au gaz naturel et non au fioul, supprimant ainsi l’émission des particules cancérigènes.




Lire la suite

LE PROJET DE GAZODUC SE RAPPROCHE TRES SERIEUSEMENT DE LA CORSE

 

C’est le titre de Corse matin ce jour, page 5, qui estime dès le début de son article co-écrit, que « la Corse sera très probablement raccordée au gazoduc.

 

Le terme de « possible » aurait été prononcé par Monsieur GALSI qui doit présenter aujourd’hui les premières conclusions du rapport de faisabilité à la commission du développement économique de l’Assemblée de Corse, l’étude étant selon lui à mi-parcours.

 

Le tracé du parcours sous marin n’est pas encore décidé !

 

Nous avons la confirmation que ce projet, qui bénéficie du soutien inconditionnel de la CE, serait réalisé à partir de 2 bifurcations terrestres depuis la Sardaigne dont la collectivité détient 10% des actions du consortium. Et comme nous l’avions pressenti lors d’une de nos dernière réunions que  le coût financier de ce raccordement estimé 200 M€ aurait presque doublé

 

Les journalistes, Jean Marc RAFFALI et Véronique EMMANUELLI concluent leur article, sous un jeu de mot, par une vraie question :

 

« ET SI LE PROJET DEVAIT SE HEURTER A UN ECUEIL FINANCIER, il n’y aurait certes pas de gaz dans l’eau, mais beaucoup sûrement de l’eau dans le gaz. »

 

Compte tenu de l’état de ses finances, la région Corse pourrait-elle participer, comme sa voisine Sarde, à 10% des actions d’un consortium qui la solliciterait financièrement pour apporter des garanties à cette réalisation ?  

Réponse......

Lire la suite

jeudi 22 janvier 2009

Les syndicats d'EDF favorables au raccordement des centrales de Corse au gazoduc GALSI. Le Vazzio serait en bonne sant�©.

Dans un article paru ce jour dans Corse Matin, la quasi-totalité des syndicats réafirme son intéret pour la solution gaz naturel et donne des pistes de nature à répondre à ce qui est probablement une attente de l'opérateur historique

On peut se souvenir, en relisant le rapport de 2005 de l'ingénieur LETEURTROIS, actuel MONSIEUR GALSI que la motivation à investir d'EDF à l'époque, reposait déjà sur .....le taux de rémuneration des capitaux investis.

Alors que la venue dans l'île de l'ingénieur LETEURTROIS, est annoncée  et qu'il serait attendu devant la commission économique présidée par Mme FAZI le 23 janvier 2009 entre 10h et 11h30, la manifestion de la quasi-totalité des syndicats de l'EDF prend un sens tout particulier.......

Lire la suite

vendredi 16 janvier 2009

Monsieur GALSI en Corse dans quelques jours.......... juste pour les vÃ?â??ux ou pour les exhausser?

Depuis plusieurs jours, la communication sur ce qui touche au GALSI, et au raccordement de la Corse à ce Gazoduc qui partirait de l'Algérie, via la Sardaigne, pour alimenter l'Italie en gaz naturel, est assez intense.

Dernièrement, un article sur les cuves du Loretto et leur futur gazier. Plus récemment une réunion du CLIC au cours laquelle un des participants, et non des moindres puisqu'il s'agit de P-A L, confiait à l'oreille de la représentante du GARDE son inquiétude de ne pas avoir vu mention du raccordement de la Corse sur un document traitant des projets gaziers.

Inquiétude bien légitime de cet élu municipal*, car la filiale d'EDF,  PEI  ne doit pas lui en trouver, vu qu'elle n'a en pas encore manifesté son intérêt pour le raccordement de la Corse au gazoduc!

Alors la venue annoncée et médiatisée de Jean Pierre LETEURTROIS, Monsieur GALSI, en ce début d'année .......

Lire la suite

mercredi 14 janvier 2009

EDF PAS FIABLE EN AUTO SURVEILLANCE NUCLEAIRE ! EDF FIABLE EN AUTO SURVEILLANCE DU VAZZIO ?

D'après un article de l'AFP du 12 janvier 2009, l'Agence de Sureté Nucléaire a refusé ou suspendu le 16 décembre 2008 l'agrément de l'ensemble des laboratoires d'EDF chargés de mesurer les indices de radioactivité dans l'air et dans l'eau autour de toutes les centrales nucléaires françaises. 

"Depuis le 1er janvier 2009, l'ensemble des mesures réglementaires doivent être réalisées par des laboratoires disposant d'un agrément", a dit à l'AFP une porte-parole de l'ASN.

Sans avoir la compétence de l'ASN, ARIA LINDA, s'intéresse à ce que la centrale du Vazzio rejette dans l'atmosphère du bassin de vie Ajaccien. Et le résultat est assez étonnant!

Dans les études de dispersion, dans les études d'impact sanitaire, dans ses relevés d'auto-surveillance, tous les moyens polluants ne sont pas pris en compte.

Par exemple, l'arrêté préfectoral  05 1079 du 28.07.2005 indique les VLE de 4 chaudières alimentées au fioul lourd dont les émissions ne sont comptabilisées dans aucun document traitant des emissions de la centrale du Vazzio..

De même, alors que 70 composants HAP sont identifiés comme faisant partie des émissions des moteurs diesels alimentés au fioul lourd, seuls 3 ou 8 des ces cancérogènes sont suivis au gré des "études". Pourtant le FLUORANTHENE, indicateur selon INERIS de la présence dans l'atmosphère d'autres HAP beaucoup plus dangereux, est souvent le HAP majoritaire parmi les trop rares HAP suivis pour les émissions du Vazzio.

Enfin, cerise sur le gâteau, la "dispense" du suivi des PM 2,5.......bien plus cancérigènes que les PM 10.

En Corse, l'ASN n'a pas compétence. Ce sont les services de l'Etat, et notamment la DRIRE qui a la surveillance des ICPE comme le Vazzio, mais aussi la DIREN, la DSS... le Préfet étant le garant de la santé.

Code de l’Environnement :  L220.1  

L'Etat et ses établissements publics, les collectivités territoriales et leurs établissements publics ainsi que les personnes privées concourent, chacun dans le domaine de sa compétence et dans les limites de sa responsabilité, à une politique dont l'objectif est la mise en oeuvre du droit reconnu à chacun à respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.

Cette action d'intérêt général consiste à prévenir, à surveiller, à réduire ou à supprimer les pollutions atmosphériques, à préserver la qualité de l'air et, à ces fins, à économiser et à utiliser rationnellement l'énergie.


L'article de l'AFP...

Lire la suite

jeudi 8 janvier 2009

Pendant que GDF SUEZ investit en Bretagne dans une TGCC, EDF d�©pense en Grande Bretagne.

Il faut croire que le marché français n'est pas à la mesure des appétits de la SA EDF. Elle vient de se payer le luxe de racheter son homologue de Grande Bretagne pour environ 15,8 milliards d'euros.

Sa concurrente, la SA GDF SUEZ, a décidé de construire une nouvelle centrale thermique au gaz naturel. Cette centrale qui sera équipée d'une Turbine Gaz à Cycle Combiné qui produira de l'électricité avec un rendement exceptionnel de 58 %.

Pour seulement 250 millions d'euros, d'une capacité de production de 430 MW, elle alimentera 250 000 foyers du sud Bretagne.

Pour 300 millions d'euros, EDF voudrait nous imposer une centrale à "moteurs propres" au fioul lourd de 120 MW, d'un rendement proche de 40 %, pour alimenter la moitié de la population Corse, donc seulement 140 000 poumons. Et éventuellement avec 30 millions d'euros supplémentaires, une conversion au gaz, mais toujours avec le même piètre rendement.

Nous avons plaidé, depuis un an, pour l'implantation de TGCC en Corse. Mais comme nos têtes pensantes de la CTC nous disent que ce n'est pas possible, pas réaliste.

Il semble que ce soit nos élus qui ne sont pas réalistes........

Lire la suite

mardi 6 janvier 2009

Sur le continent on s'attend �  plus de pollution......En Corse rien. C'est le statut particulier! En Angleterre....

Et oui avec les rigueurs de l'hiver on demande beaucoup plus à nos centrales thermiques au fioul lourd, ainsi que le relate également l'article de Corse Matin.

Côté mesure et affichage local, aucun signe révélateur de cette augmentation de la pollution.........

Lire la suite

lundi 5 janvier 2009

P�©nurie de gaz.......GDF SUEZ a la solution.........GALSI

Dans son article du 13 décembre 2004, CORSE MATIN évoquait la pénurie de gaz qui affectait la CORSE alors que le terminal de FOS sur MER était bloqué par une grève de la CGT.

Lire la suite

jeudi 1 janvier 2009

Bon di, bon annu �¨ bon capu d'annu