07/10/08 - énergie

 

Le suisse Atel implantera une centrale thermique près d'Arras

Le groupe énergétique suisse Atel a décidé d'investir 300 millions d'euros dans l'implantation d'une importante centrale thermique à gaz à Monchy-au-Bois, près d'Arras.

C'est Noël avant l'heure dans les Vertes Vallées. L'annonce récente du groupe suisse d'implanter dans le Pas-de-Calais une unité de production d'électricité a particulièrement bien accueilli par les élus locaux. Et pour cause, selon le quotidien La Voix du Nord, cette implantation représentera le plus gros investissement dans l'Arrigeois depuis 28 ans.

C'est donc précisément à Monchy-au-Bois qu'Atel a choisi de construire son site de production d'énergie. Le groupe suisse y établira une usine thermique au gaz naturel, fonctionnant sur le procédé du cycle combiné. La centrale devrait développer une capacité de production à terme de 420 MW. Décrite comme « Propre et fiable », selon les termes du directeur général d'Atel France, Pascal Hamamdjian, cité dans La Voix du Nord, le procédé qui sera utilisé devrait permettre d'alimenter en énergie différents industriels situés dans la région.

Unité comparable en Auvergne

Atel a récememnt engagé la construction d'une centrale thermique combinée au gaz comparable, au centre de la France. Située sur la commune de  St-Pourçain sur Sioule, cette centrale produira 400 mégawatts d’électricité à partir de 2010. L'unité alimentera notamment le site de prodcution des célèbres sacs Louis Vuitton.

Atel fournit déjà en énergie de nombreux industriels en France comme Baccarat, Philips ou Good Year. Cette implantation devrait créer environ 75 emplois. Selon le groupe suisse, le site qui sera localisé au lieu-dit Le Chevalet devrait produire ses premiers kilowatts d'ici fin 2012.

200 sites clients en France

Présent en France depuis 2001, Atel commercialise dans l'Hexagone différents produits sur mesure de type alimentation intégrale, blocs d’énergie, produits indexés, options et gestion de porte-feuille. Le groupe suisse fournit de l'énergie à plus de 200 sites dans l'Hexagone. L'énergéticien emploie 9.000 personnes pour un chiffre d'affaires de 8,4 milliards d'euros.

article d'enviro 2B