Après son exposé Jean Jacques nous suggéré de proposer à la presse de s’intéresser aux petits ouvrages hydroélectriques non polluants.

ARIA LINDA avait rencontré au mois de juillet le président de la chambre d'agriculture pour connaître la position de la profession. Il nous semble qu'elle se confirme et qu'elle se renforce si l'on peut en juger par les soutiens que nous avons enregistré chez les apiculteurs, également très soucieux pour la qualité de leur production, et inquiets du fait de la diminution de la population des abeilles .