Association Aria linda

lundi 22 septembre 2008

Assembl�©e G�©n�©rale Extraordinaire du Collectif ARIA LINDA : L'urgence, c'est de r�©aliser le raccordement de la Corse au GALSI.

Après  presque 9 mois d'actions anti-centrale au fuel, ARIA LINDA ne pouvait attendre pour tirer la sonnette d'alarme. Pas pour inciter à donner des coups de pioches, ou alors en priorité côté GALSI.

  Si la Corse manquait le "bateau" du  raccordement au GALSI, nous aurions a subir encore 30 ans de pollution au fuel lourd.

Ces derniers jours, la direction d'EDF et le représentant de la CGT ont bénéficié de nombreuses tribunes pour faire passer leur message. Nous avons sollicité les médias pour pouvoir y apporter de la lisibilité, et rétablir quelques vérités au regard d'éléments bien réels que nous développerons également  :

vendredi 10 octobre 2008, à partir de 18h30

au restaurant A CASETTA, plaine de CUTTOLI

Nous aurons peut-être la réponse du préfet à notre courrier du 15 septembre 2008 sur le respect de l'arrêté préfectoral de 2005.

Lire la suite

dimanche 14 septembre 2008

Cr�©ation d'un Front Uni contre ce Padduc : une partie du projet traite de l'�©nergie et des centrales au fuel.

Hier samedi 13 septembre 2008 s'est tenue à Corté une réunion de différentes composantes de la société civile qui ont décidé de créer un mouvement de refus du PADDUC auquel il a été donné le non de Front Uni contre ce Padduc.
 
Pétition en ligne          http://cll-corse.org/        Pétition en ligne
 
En ce qui concerne spécifiquement l'action d'ARIA LINDA, donc en matière d'énergie, le projet de PADDUC prévoit de confirmer la décision de l'Assemblée de Corse de 2005.
 
Je vous rappelle de façon synthétique ce qui est précisé dans le statut des collectivités territoriales, dans la délibération 05/225 , et développé dans plusieurs billets sur ce site :  
 

Lire la suite

samedi 13 septembre 2008

Le Pr�©fet aux Budiccie ?

Le Préfet a encore la possibilité de se rendre sur le site des Budiccie aujourd'hui 13 ou demain dimanche 14 septembre 2008!

Il a bien fait annoncer dans la presse avant mi septembre?

L'intérêt de la médiatisation de ce déplacement, et le déplacement lui même ne sont pas une finalité dans la continuité de l'action de l'Etat.

Par contre et de façon beaucoup plus pragmatique, M. le Préfet pourrait, relire l'arrêté préfectoral du 27 juillet 2005, notamment en ce qui concerne le paragraphe 2 relatif à la prévention de la pollution atmosphérique et aux obligations d'EDF.

Puis M. le Préfet devrait demander à la DRIRE d'affirmer par une simple phrase, et avec moins détours que dans son courrier du 25 juillet 2008, que l'auto surveillance pratiquée par EDF et les résultats que l'exploitant affiche respectent les obligations de l'arrêté de 2005.

C'est ce que nous allons lui demander. Mais compte tenu du peu d'intérêt qu'il semble porter à notre action, nous allons également saisir le chargé de la qualité de l'air au sein de la CAPA.

l'arrêté de 2005

Lire la suite

mercredi 10 septembre 2008

Le Pr�©fet aux Budiccie !


Alors que la guerre des communiqués sur le PADDUC fait rage, le nouveau préfet fait savoir par la presse écrite qu’il se rendra, avant la mi-septembre sur le site de la future centrale. La forme de cette annonce, comme celle de son prédécesseur le 21 décembre 2007, commence à susciter quelques interrogations.

Cette visite est-elle due au hasard du calendrier, ou à l'intérêt du Préfet BOUILLON pour le courrier que lui ont adressé ARIA LINDA et A SENTINELLA. Notre courrier n’ayant reçu aucune réponse, la première hypothèse semble la bonne, d’autant que si il avait voulu accorder un intérêt à notre action, le préfet nous aurait convié à la sienne.

Pourtant le déplacement du plus haut représentant de l’Etat dans l’île dans ce dossier ne peut nous faire oublier que les émissions des cheminées des centrales thermiques perdurent!

La réalité des chiffres est bien là, il suffit de prendre le temps de les décortiquer.

Ainsi en témoignent les résultats des mesures d’auto-surveillance des rejets atmosphériques réalisées par EDF pour la centrale du VAZZIO conformément à l’arrêté préfectoral du 28 juillet 2005.


Lire la suite