Association Aria linda

jeudi 17 juillet 2008

CTC: Centrales thermiques ... Incin�©rateurs ... Financement de PEI par PEI .... ON BOSSE LA DEDANS!

Le projet de PADDUC voudrait le marteler : la CTC n’a pas compétence en matière de centrale thermique, et comme le leur avait indiqué dans son rapport l’ingénieur LETEURTROIS, actuel M. GALSI, leur avis exprimé par la délibération 05/225 n’avait d’autre valeur que de « garantir l'acceptabilité des choix énergétiques (d'EDF, alias PEI et de l'état)  par la population.
 
Voir rapport : http://rapport-leteurtrois.org/RapLt3.pdf  pages 3 et son copier-coller de la page 36.
 
Récemment, lors de la session des 10 et 11 juillet 2008 le Président de la Collectivité, apparemment investi d’une compétence en énergie pour une installation thermique et de puissance supérieure à 8 MW et non confinée au seules énergies locales, propose la prise en compte financière de travaux destinés à la réalisation d’un ouvrage censé garantir la future centrale thermique de LUCIANA contre le risque d’inondation.
 
Voici son entrée en matière : Les intérêts de la Corse et de la Collectivité Territoriale de Corse au titre de la politique des investissements énergétiques sont clairement engagés sur cette opération : je vous propose de décider que la Collectivité Territoriale de Corse assurera, à titre exceptionnel, la maîtrise d’ouvrage des travaux de protection du site de la future centrale électrique contre les crues centennales. (RAPPORT N° 2008/E4/105)

Lire la suite

vendredi 11 juillet 2008

Le trés sage avis n° 2005/12 du Conseil Social Economique et Culturel sur le projet de Plan Energétique: Il n'a pas été suivi.

Il est regrettable que l'avis du CESC relatif au projet de Plan Energétique n'ait pas été suivi par la majorité des 51 Conseillers Territoriaux, qui ont semble-t-il préféré céder aux diktats des lobbies de l'énergie, et perdu une occasion unique de montrer leur capacité à décider sans l'avis de Paris.

Extrait :

Le constat des carences et des pénuries de l’hiver 2005 ne situe pas les responsabilités de l’Etat, de l’EDF, et de la CTC qui ont adopté un parc de production uniquement basé sur la rentabilité et non pas sur les besoins de la population Corse.

 L'intégrale, en remerçiant G BIANCUCCI pour nous l'avoir procuré.

 

Lire la suite

mercredi 9 juillet 2008

Projet de PADDUC : Moteurs propres au fuel lourd : le vote complice ? Errare humanum est, perseverare diabolicum.

Dans le projet de Plan d’Aménagement Développement Durable de la Corse, le rédacteur fait apparaître son point de vue dès le diagnostic, et distribue de façon très ostensible les bons et les mauvais points, puis sans vergogne, parle souvent au nom de la Corse, et affirme que le tout tourisme est tout ce que nous souhaitons!
..
.En caricarturant à peine, il nous faudrait selon lui, entre autre, adapter la loi littoral, la loi montagne, et  formater la *dangereuse jeunesse Corse aux seuls métiers de l’hôtellerie, etc.… On reconnaît un des rédacteur aux critères !
.
*2.2.5 …. La tentation peut-être grande alors de voir se renforcer dans ce contexte une image de la jeunesse comme constituant un danger……la CTC doit « penser ses jeunes »
.
Tant pis si l’analyse est passée un peu vite sur la montée de la précarité dans l’ile, et sur les effets d’une spéculation qui ne manquera pas, de rendre la terre Corse inaccessible pour sa population. Quand l’exclusion nous aura confisqué la terre, il nous restera peut-être l’identitaire, C’est stimulant pour le tourisme :  2.1.2.B La valorisation de l’identité : un des moteurs de la croissance.
.
Les références à la sémantique sarkozienne ne manquent pas : rupture, ouverture, démarche gagnant-gagnant. Voilà donc la énième collection de clichés et de postulats alternativement flagellateurs et flagorneurs, un vrai catalogue à la Prévert pour future région bananière.
.
Les élus Corses pourront-ils sérieusement voter un plan qui ne mise sérieusement que sur le tourisme ?
 .
Mais revenons à nos chimériques centrales thermiques à moteurs propres au fuel lourd, puisque ce déjà dépassé projet de PADDUC, cyanosé par une gestation de 5 ans, en traite.
 
 

Lire la suite