Association Aria linda

dimanche 25 mai 2008

Corse: modèle environnemental où l'on peut polluer plus, pour gagner plus.

Un article du Journal de la Corse du 2 au 8 mai 2008, donne la parole au jeune directeur d’EDF, M BUSIN. Cet article véhiculant des informations incomplètes, erronées et des non-dits nécessite un droit de réponse que nous allons demander.
 
Tout d’abord, une précision : La mobilisation est plus que populaire puisque, sans clivages, des élus de tous bords y participent et soutiennent activement nos démarches.
 
En gras dans l’article, une information qui nous est inconnue :

Lire la suite

mercredi 21 mai 2008

Lâ��art de la communication : les subtilit�©s du jeune directeur.

Dans la Corse Votre Hebdo cette semaine,  rubrique énergie, l’article relate le séminaire d’avril 2008 à Ajaccio, organisé par EURELECTRIC, « association représentative des intérêts communs de l’industrie électrique européenne »

 

Le très professionnel jeune directeur de l’EDF, y parle de modernisation des moyens de production classiques et d’impact environnemental et cite les mots du président de la Collectivité Territoriale de Corse au sujet de la Corse :

 

«un acteur à part entière de la fourniture électrique, je dirai même un véritable prescripteur »

 

Ensuite le jeune directeur commente : « la Corse peut avoir valeur d’exemple pour les autres iles »

 

ARIA LINDA relie les morceaux, ça donne :

 

La Corse est un acteur à part entière, un véritable prescripteur de la modernisation des moyens de production classiques, et de leur impact environnemental. Pour l’instant, elle n’a pas valeur d’exemple.

 

Reste à savoir si les intérêts (communs) de l’industrie électrique............

Lire la suite

lundi 12 mai 2008

La qualit�© de lâ��air, ou, lâ��air de la qualit�© ? Ci portanu di fole in canzone !

 
 
Le complément d’étude de dispersion des polluants imposé par arrêté préfectoral en 2005, et réalisé par EDF en 2006, tarde à être validé par la DRIRE. Il semblerait en effet que le logiciel utilisé pour l’étude ne soit pas adapté au relief accidenté de la Corse.
 
Pour autant, la production finale d’un tel document n’aurait qu’un intérêt limité puisque le relevé quantitatif des plus fines particules dispersées, les PM 2,5,  n’y figurerait pas.
 
Il semble maintenant évident que les filtres posés sur les cheminées du Vazzio  ne soient pas en capacité de retenir les particules les plus fines. Et  que les particules fines, les métaux et les très cancérigènes Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques continuent d'être absorbés par nos poumons, et par notre environnement.
 
Que penser alors de l’efficacité de la filtration posée depuis 2005 ? Et de l’annonce vantant une réduction par 10 des niveaux d’émissions ?
 
La réponse à ces interrogations réside dans l’application à la Corse de la directive ATMO, et donc de l’arrêté du 22 juillet 2004 relatif aux indices de qualité de l'air.
 
Actuellement,  la Corse ne bénéficie que d’un Indice de Qualité de l'Air, IQA, applicable aux villes de moins de 100 000 habitants.
 
Bien plus adapté à notre situation, l’indice ATMO permettrait notamment de surveiller :
 

Lire la suite

jeudi 8 mai 2008

Les associations et les élus toujours mobilisés contre les centrales au fuel.

Le collectif ARIA LINDA et l’association A SENTINELLA communiquent :
 
 
 
Mardi 6 mai à 18 h 30, à la mairie annexe de SARROLA CARCOPINO, s'est tenue une réunion à laquelle assistaient de nombreux Maires et représentants des Maires des communes des vallées de la GRAVONA et du PRUNELLI ainsi que des Conseillers Territoriaux, des Conseillers Généraux et des représentants des associations de défense de la santé et de l'environnement.
 
L'ordre du jour de cette réunion à l'initiative d'ARIA LINDA et d’A SENTINELLA concernait plus particulièrement le rejet de l'implantation de nouvelles centrales au fioul, en raison de leur impact sanitaire et environnemental.
 

Lire la suite