Les membres d’ARIA LINDA et d’A SENTINELLA ont ainsi pu constater la détermination des habitants de la vallée de la GRAVONA à refuser de subir la pollution d’une nouvelle centrale thermique au fuel. Les élus rencontrés nous ont assuré de leur intention de prendre rapidement des délibérations contre cette menace pour la santé.

Les habitants de ces communes nous ont fait part de la nécessité d’étendre la lutte à la Haute Corse, et également de leur inquiétude quant au projet d'incinérateur. 

Une population consciente, informée et pas du tout résignée. Satisfaite de pouvoir compter sur notre action et prête à l'amplifier

Les 2 commissions promises par le Préfet au début janvier 2008 n'ont pas encore eu lieu. Ou alors, elles ont du travailler dans le plus grand secret!
Plus de 3 mois se sont écoulés.

On joue la montre comme cela était prévisible.

Heureusement que le Président SANTINI va bientôt avoir les résultats de sa consultation.