Samedi 23 février 2008
 
Toujours dans CORSE MATIN, 3 articles sur le sujet :
 
A la Une, en gros titre : Les réserves en eau sont montées à 80%.
 
Cette information, il faut le préciser, ne concerne que les retenues de l’Office d' Equipement Hydraulique de la Corse. Nous avons remarqué et fait savoir que le barrage hydro-électrique de TOLLA était curieusement assez bas. Il est vrai qu'en hiver, on arrose moins, qu’on ne turbine pour produire de l’électricité alors qu’il fait froid. Sauf qu’il n’a pas encore fait froid cette année.
 
Pour faire plaisir à l’historien précité, n’oublions pas que durant l’hiver 2005-2006, la conjoncture barrage vide + cuves de fuel lourd remplies à 25 % de leur capacité avait créé ce que le rapport LETEURTOIS avait nommé « crise énergétique Corse » 
 
Oui, il y a 3 cuves de capacité unitaire 10.000 m 3 (donc 30.000 m3) au Vazzio, mais par une brillante démonstration on nous explique, dans ce fameux rapport, pourquoi elles ne contenaient qu’un stock moyen de 7500 m3 de fuel. Tout le monde se souvient aussi de la polémique sur les livraisons qui avaient alimenté les chroniques.
 
On se demande s’ils ne sont pas en train de nous la rejouer à la mode 2005 !
 
 
Page 8 : gazoduc
 
La CFC CGC, estime dans un article, que le raccordement par la Sardaigne est réalisable, sur la base d’études qui démarreraient en 2008 pour une mise en service mi 2012. Cette organisation syndicale demande aux élus de mettre la pression sur l’Etat pour permettre à GDF de s’investir volontairement dans le projet.
 
Nos 12x2 élus coalisés seront-ils plus sensibles à cette analyse qu’a notre motion des 7et 8 février 2008 ?
Ca pourrait nous dispenser de l'intérim GPL.......................si les délais sont tenus!
 
De toute façon l’article 4 reste à revisiter pour abandonner les moteurs diesel et choisir les TGCC.
Le site choisi et les cheminées à 40 m de hauteur sont aussi à revoir.
 
 
Dernière page:   RAPALE 12 MW solaires, OLETTA sur les rangs pour 8 MW.
 
Ce que certains de nos élus nous objectaient utopique les 7et 8 février 2008 dans les couloirs de l’assemblée serait donc réalisable? Cela remet sérieusement en cause leur crédibilité !
 
Oui, un citoyen Allemand a découvert que la Corse, nouvel EL DORADO solaire, bénéficiait d’un ensoleillement exploitable !
 
En Corse on n’a pas de pétrole, mais on a du soleil. Ne parlons pas des idées. Certains de nos élus, qui visiblement en manquent dramatiquement, les qualifient d’utopies de doux rêveurs.
 
 
Les 9 et 16 mars 2009, je vote éclairé !