Merci Doume pour cette intervention, et permettez moi de vous faire remarquer:
 
que la partie ENR ne représente qu'une part du trépied énergétique, et que donc les emplois directs et indirects liés au fonctionnement des centrales ne sont absolument pas remis en cause puisque ces moyens de production, seront remplacés par des outils que nous voulons moins polluants. C'est la démarche ARIA LINDA qui compte quelques syndicalistes aussi soucieux que vous l'êtes de l'emploi en Corse
 
que les métiers environnementaux sont en train de générer beaucoup plus de créations d'emplois partout dans le monde, que le nucléaire ne le fait petitement en France,
 
qu'il est vrai que la France se permet de livrer du KW nucléaire en Europe, tout simplement parce qu'elle n’intègre pas dans ses coûts de production tout l'après nucléaire, et le démantèlement des centrales. Savez-vous qui devra le payer?
 
Qu'elle reste le pays le plus rétrograde au regard de l'évolution mondiale et des exemples des pays qui nous entourent: Espagne, Portugal, Maroc, Danemark, Allemagne etc. ... et qui sont bien plus respectueux de leur population, d'ailleurs la gestion de la pollution de Tchernobyl en France reste un exemple unique au monde de la capacité à mentir des dirigeants de ce pays.
 
Merci pour votre contribution.