Association Aria linda

vendredi 15 juillet 2016

Qualité de l'air : Encore un dépassement du seuil de 50 µg/m3 sans information du public!

Le 13 juillet 2016, la moyenne des concentrations journalières en microparticules PM 10, mesurées place Saint Nicolas à BASTIA, a encore dépassé le seuil de recommandation et d'information.

Aucune procédure n'a pourtant été déclenchée pour informer la population.



A 21h00, le public qui évoluait sur la place Saint Nicolas était soumis à une concentration en particules de 187,9 µg/m3.



Le 1er juillet 2016, c'était la cabine de mesure de la place du Diamant à Ajaccio qui atteignait une concentration moyenne journalière de 52.90 µg/m3.

Ce dépassement n'a pas davantage fait l'objet d'une procédure et pour cause: au lendemain de l'évènement deux valeurs mesurées à 4 h et 5h (161.2 et 155.4 µg/m3) disparaissaient de l'affichage du site!

Ce qui ramenait la
concentration moyenne journalière à 43.31 µg/m3.

Bonjour la transparence!

vendredi 8 juillet 2016

La Corse rève de gaz naturel en 2023.....malgré les inCREdules.

inCREdule


Alors même que la ministre de l'énergie, Ségolène ROYAL, annonçait en Corse le 13 juin 2016, envisager l'alimentation en gaz dès le début de 2023, la commission de régulation de l'énergie publiait son rapport de juin 2016 sur les interconnexions électriques et gazières  en France.

Dès les deux premières pages, ce rapport indique une autre posture, celle de la CRE, beaucoup moins rassurante pour la Corse:

Page 1 : La question qui se pose aujourd'hui concerne le développement de nouvelles interconnexions.

 En électricité comme en gaz, les nouvelles interconnexions sont des projets coûteux et complexes. Lorsqu'on inclut les renforcements internes du réseau rendus nécessaires par une nouvelle interconnexion, le coût d'investissement dépasse souvent le milliard d'euros.

 

Page 2 : Elle (la CRE) veillera à éviter que les consommateurs de gaz et d’électricité ne soient exposés à des coûts considérables pour construire des infrastructures dont l’utilité pour la construction du marché  européen et la sécurité d’approvisionnement n’aurait pas été démontrée.


Aria Linda a évoqué cette posture de la CRE connue en juin 2016, alors même que Ségolène ROYAL parlait devant le CEAC, avec Jérémie PELLET, conseiller du premier Ministre, le 4 juillet 2016. 

Après nous avoir patiemment écoutés, et entendu énumérer les quelques obstacles (les 11 % et ceux de la CRE) qui nous paraissent enlever de la crédibilité aux annonces gouvernementales de raccordement de la centrale du Vazzio directement au gaz naturel dès sa mise en service début 2023, le conseiller a évoqué ............ des paramètres pas encore résolus............ le souhait du gouvernement de lisibilité début 2017............ le modèle de régulation.
  


Alors, Fabienne et Alexis, il faut aller vite: après les présidentielles, la ministre de l'écologie risque de ne plus pouvoir tenir ses promesses. Mais la CRE, elle, sera toujours aussi inCREdule. 


 


                                       Nucléaire

En revanche pas d'état d'âme pour les surcoûts du nucléaire : Flamanville a déjà couté 3 fois son prix initial!

Aux nombreux problèmes relevés par l'ASN concernant le béton des ouvrages, s'ajoute l'homogénéité de l'acier élaboré pour la réalisation de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. Mais selon l'ASN, le problème concerne également les générateurs de vapeur de 9 centrales nucléaires actuellement en service.

 

 





 

 




mardi 5 juillet 2016

Gaz naturel en Corse en 2023: VALLS confirme ROYAL, mais reconnait que des paramètres ne sont pas encore résolus, et souhaite donner de la lisibilité début 2017.

" .........confirmer la concordance de l'action gouvernementale et matérialiser les engagements de Madame Ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, notamment en ce qui concerne l'alimentation en gaz naturel des centrales thermiques de Corse dès la mise en service de la centrale Vazzio 2, début 2023......"



C'était donc l'objet principal de notre demande d'audience avec le Premier Ministre Manuel VALLS en déplacement en Corse ce 4 juillet 2016.

Selon le conseiller du Premier Ministre qui nous a reçu, le gouvernement serait bien en phase avec les annonces de Ségolène ROYAL en ce qui concerne les objectifs de développement des énergies moins polluantes.

Après nous avoir patiemment écoutés, et entendu énumérer les quelques obstacles (les 11 % et ceux de la CRE) qui nous paraissent enlever de la crédibilité aux annonces gouvernementales de raccordement de la centrale du Vazzio directement au gaz naturel dès sa mise en service début 2023, le Conseiller évoque des paramètres pas encore résolus, puis le souhait du gouvernement de lisibilité début 2017, et le modèle de régulation.






Aria Linda (Joël JENIN et Jean Nicolas ANTONIOTTI) a été reçue par Monsieur Jérémie PELLET, membre du cabinet du Premier ministre, depuis le 05/09/2014, Conseiller financement de l'économie au sein du Pôle économie, finances, fiscalité, comptes publics, entreprises.
Administrateur civil hors classe - ENA promotion Léopold Sédar Senghor





La rencontre à lieu au rectorat d'Ajaccio en présence de Monsieur Daniel FAUVRE, DREAL de la Région Corse






Frais de mise en service offerts pour un contrat au gaz naturel, 

Engie a la solution:
il suffirait de déménager la Corse!





samedi 2 juillet 2016

Pourquoi attendre la fin de l'année? Le coût de l'alimentation de la Corse en gaz naturel est déjà indiqué le rapport de juin 2016 de la CRE.

On l'aura compris lors du dernier Conseil de l'Energie de l'Air et du Climat (CEAC) du 13 juin 2016 à Ajaccio en présence de Ségolène ROYAL, l'alimentation en gaz naturel de la Corse n'est pas dans les cartons d'EDF.

Il semble, malgré les annonces de la Ministre, que l'alimentation en gaz naturel de la Corse de soit pas davantage dans les projets de l'Etat, ce que semble indiquer le rapport de 109 pages publié par la CRE et intitulé: Les interconnexions électriques et gazières en France.


En lisant bien, le coût de l'alimentation de la Corse en gaz naturel est déjà indiqué ce rapport de juin 2016, où comme dans tous les opus du genre, les réponses sont en préambule, dès les premières pages.

Extrait de la page 1

La question qui se pose aujourd'hui concerne le développement de nouvelles interconnexions.

En électricité comme en gaz, les nouvelles interconnexions sont des projets coûteux et complexes. Lorsqu'on inclut les renforcements internes du réseau rendus nécessaires par une nouvelle interconnexion, le coût d'investissement dépasse souvent le milliard d'euros.

Extrait de la page 2

Elle veillera à éviter que les consommateurs de gaz et d’électricité ne soient exposés à des coûts considérables pour construire des infrastructures dont l’utilité pour la construction du marché  européen et la sécurité d’approvisionnement n’aurait pas été démontrée


Alors les questions qui restent à régler, et qui sont également soumises à l'avis de la CRE:

- Le taux de rémunération des capitaux investis qui sera servi à l'opérateur (6,5 ou 11 %) pour construire cette chaine gazière.

- La démonstration de son utilité pour la construction du marché  européen et la sécurité d’approvisionnement....

lundi 27 juin 2016

Corse Matin: Le fond de l'air effraie-t-il dans la cité impériale?

Corse Matin, sous la plume d'Isabelle LUCCIONI se posait la question le 15 juin 2016!

Deux semaines plus tard, un début de réponse, justement dans la cité impériale à travers les relevés de la mesure de la qualité de l'air.

Le 28/06/2016, la place du Diamant atteignait une concentration moyenne journalière en microparticules PM 10 dépassant le seuil d'information et de recommandation de 50 µg/m3.




Avec un maximum à 131.9 µg/m3 à 12h00.



Alors, le fond de l'air effraie-t-il dans la cité impériale?

Un peu quand même, pour autant qu'on puisse avoir des frayeurs rétrospectives!

Car une fois de plus, la population n'a bénéficié ni de recommandation, ni d'information.




Du côté de la centrale thermique du Vazzio, pas plus d'inquiétude: sa pollution serait, selon EDF et la DREAL, valablement mesurée 5 km plus loin, à Sarrola Carcopino par la cabine de Piataniccia.