Association Aria linda

jeudi 22 août 2019

Si le maire de Cannes peut règlementer la teneur en soufre du fioul lourd des navires évoluant dans sa rade..... les maires de Bastia, d'Ajaccio, d'Ile Rousse, de Bonifacio le peuvent aussi!

 

L'article publié par Mer et Marine le 26/07/2019

Dans le cadre de leur engagement à établir des croisières durables en baie de Cannes, David Lisnard, maire de Cannes, Jean-Pierre Savarino, président de la CCI Nice Côte d’Azur, et James S. Mitchell, Vice President - Marine HSEM – Health, Safety, Environment, Medical de Norwegian Cruise Line Holdings Ltd. signent, jeudi 25 juillet, la première charte pour une réduction des émissions polluantes des paquebots de croisières.

Cette charte, élaborée par la Mairie de Cannes et la CCI Nice Côte d’Azur, permet d’encourager les croisiéristes adhérant et participant au programme, en leur faisant bénéficier de mesures incitatives pour leurs actions en faveur de la protection de l’environnement.

Cette signature constitue un grand pas en avant en matière d’écologie et s'inscrit dans la continuité des actions entreprises par David Lisnard auprès du Premier ministre français pour lutter contre la pollution marine causée par les navires de croisière.

Cette convention tripartite entre la Mairie de Cannes, la CCI Côte d’Azur (gestionnaire du Vieux-Port) et la compagnie de croisiériste Norwegian Cruise Line, pose quatre engagements environnementaux destinés à préserver la baie de Cannes et son écosystème exceptionnel.

Les compagnies refusant de signer cette charte se verront interdites, dès le 1er janvier 2020, de débarquer leurs passagers à Cannes.

Norwegian Cruise Line Holdings Ltd., compagnie de croisières internationales leader, première en nombre d’escales à Cannes et exploitant les marques Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises est actuellement le premier et seul signataire de la « Charte Croisière ». Intercruises Shoreside & Port Services, entreprise mondiale d'assistance en escale et d'opérations portuaires de croisière, a contribué à faciliter cet engagement et la signature de l'accord d'affrètement dans le rôle d'agent portuaire de Norwegian Cruise Line à Cannes.

La rade de Cannes accueille chaque année de nombreux paquebots de croisière. Pour préserver la destination, protéger l’environnement et valoriser la baie de Cannes, la Mairie de Cannes et la CCI Nice Côte d’Azur innovent et inscrivent les opérateurs de croisière dans un cercle écologique vertueux grâce à la mise en oeuvre de mesures environnementales fortes.

Par la signature d’une charte, les compagnies de croisière s’engagent auprès de la Mairie de Cannes et de la CCI Nice Côte d’Azur pour des escales très respectueuses de l’environnement, au-delà des règlementations nationale et internationale.

La protection de l’environnement est un enjeu majeur pour Cannes.

David Lisnard prévoit donc dès le 1er janvier 2020, d’imposer les normes de cette « charte croisière » à la totalité des navires mouillant en baie de Cannes, sous peine de se voir interdire de débarquer leurs passagers à Cannes

 

David Lisnard, maire de Cannes : « Il ne s’agit pas d’être contre les croisières mais contre la pollution en favorisant les embarcations respectueuses de la qualité de l’air, de l’eau de mer et des fonds marins ».


La rade d'Ajaccio vaut bien une charte!

Lire la suite

mercredi 21 août 2019

La communication sur les sources de pollution toujours bien maitrisée!

* Ajaccio : début d'incendie à la centrale du Vazzio jeudi après-midi, un moteur arrêté

Jeudi 16 août 2018 à 14 heures un incendie se serait "déclaré" dans un des 7 moteurs encore en activité sur les 8 que comportait à l'origine de la centrale du Vazzio.

Le "déclaré" qui aurait en fait touché le système de dépollution du moteur diesel n° 6 alimenté au fioul lourd.......... aurait pu être circonscrit avant l'arrivée des pompiers.........."souligne-t-on du côté d'EDF".

"Selon EDF, qui cherche à comprendre les causes précises du sinistre".......le moteur n°6 serait arrêté pour 4 à 5 semaines.


* Ajaccio : début d'incendie sur l'un des moteurs de la centrale du Vazzio

Julien Pernici 17/08/2019 Article Alta Frequenza

"L'un des sept moteurs encore en activité de la centrale électrique du Vazziu à Ajaccio est à l'arrêt depuis ce jeudi. En cause, un début d'incendie qui a touché ce moteur, sans faire de blessés, et maîtrisé par les personnels d'EDF avant l'arrivée des pompiers."

"Celui-ci devra être remis en état, une remise en état qui devrait prendre d'un mois à un mois et demi. Toutefois, l'arrêt de ce moteur n'aura pas de conséquences sur l'alimentation électrique de la Corse."

* Enfin, selon le commentaire diffusé par une autre radio locale, "les pompiers n'ont pas été autorisés à communiquer sur cet incendie".


Coté qualité de l'air, comme d'habitude, on ne retrouve aucune trace d'augmentation de la pollution par les particules qui se dégagent pourtant normalement d'un "déclaré".

En cette période de pré-campagne des municipales, le "déclaré" permet au sortant de faire le bilan de ses interventions sur le sujet depuis.................... 2013!


dimanche 21 juillet 2019

A l'approche des municipales, la pollution des navires à Ajaccio devient un enjeu de campagne pour les sortants!

Particules diesel = impact pour la santé 

Photo de Ghjuvan Paulu:

Port d'Ajaccio le 13 juillet 2019 à 6h58: deux navires à quai crachent une pollution visible à l'oeil nu.


Contrasté grâce a un logiciel de retouche photo, le cliché fait apparaitre l'ampleur de la pollution aux particules

     

Curieusement, ni la cabine de mesure de la place Abbatucci, ni celle de Canetto,  ne relèvent de pic de pollution aux microparticules vers 7h00 le 13 juillet 2019!


Particules de l’air ambiant extérieur

Répondant à une saisine des ministères en charge de la santé et de l’environnement du 30 juin 2014, l'ANSES, agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, a publié son rapport intutilé:

"Effets sanitaires des particules de l’air ambiant extérieur selon les composés, les sources et la granulométrie"




Énergie

Les inquiétudes d'A Sentinella et d'Aria Linda: Voir l'article d'Isabelle LUCCIONI dans le Corse Matin du 20 juillet 2019.


op

Les Hautes-Alpes veulent exploiter leurs barrages


http://www.journaldelenvironnement.net/article/les-hautes-alpes-veulent-exploiter-leurs-barrages,98509?xtor=EPR-9#email=arialinda@orange.fr


https://www.cre.fr/Documents/Deliberations/Decision/Evaluation-CSPE-2020

jeudi 11 juillet 2019

De Rugy bisque : pas chaud pour la cuisson du homard au gaz...il le préfère mitonné au fioul...question d'économie quand il s'agit de la Corse.


Selon un article de Corse Matin en date du 13 juillet 2019, qui cite Edouard Philippe " La vieille centrale au fioul lourd ne sera - le Premier ministre l'a confirmé - pas remplacée par le cycle combiné gaz initialement prévu mais par une centrale comparable à celle de Lucciana".  article

Un propos semblant indiquer une décison de marche arrière bien arrêtée.





Thibaud Normand

Conseiller technique énergie - cabinet du 1er ministre




Alors que le 1er ministre aurait affirmé cette position, son conseiller énergie Thierry Normand ( école des mines, polytechnique, a bossé chez TOTAL) rencontrait le même jour les associations de défense de l'Environnement à la DREAL à Ajaccio.

Ses éléments de language n'indiquaient pas la position arrêtée rapportée par Corse Matin.

Bien au contraire, le conseiller nous affirmait qu'un industriel français était capable de produire des structures en béton pour le stockage du gaz pour un montant de 200 M€ (soit 400 M€ pour Ajaccio et Bastia) et que l'intérêt cette solution était actuellement comparée à celle d'une barge à Bastia et d'un gazoduc reliant Ajaccio (500 à 600 M€).

Le conseiller indiquait une revoyure " après l'été " intégrant l'objectif d'un bon dimensionnement de la puissance de la centrale, sans jamais évoquer une remise en cause de la technologie prévue par la PPE tout en confirmant que l'objectif de sa mise en service en 2023 au gaz naturel était toujours l'objectif.  

Alors couac entre Edouard Philippe (qui serait un ami du maire d'Ajaccio) et François De Rugy ? article